• mardi le 25 janvier, 2022

J’obéis à mes décisions

Partagez nous!

Je me cassais la tête à trouver des choses à vous dire, parce qu’avec près d’une centaine d’articles, j’avais peur que vous perdiez l’intérêt. Mon souci était que mes chroniques soient reliées aux voyages… Finalement, je me rends compte que j’aime vous écrire sur des choses qui me font réfléchir et qui me font du bien. Tant mieux si je peux le partager sur ce superbe média qui me permet de m’exprimer. Je me dis que vous avez l’embarras du choix en ce qui concerne les moyens de communication. Ils vous fournissent des détails pertinents et précis lors vos recherches. L’exemple de notre cher ami «Google», qui vous offre de l’information illimitée sur les destinations, en est un bon. Vous passez d’ailleurs plus de temps que moi dans l’industrie, alors qui suis-je pour vous donner ces informations?

Encore une fois, je vous invite à m’écrire, puisque certains d’entre vous l’ont fait, et je les remercie énormément. C’est important pour une journaliste de savoir qu’elle est lue et surtout, de savoir que les sujets écrits peuvent être utiles! C’est sûrement mon besoin de reconnaissance qui vous parle en ce moment, mais bon, je m’assume! hihi !

Alors, revenons à mon histoire d’aujourd’hui et au «pourquoi» de ce titre frappant? La semaine dernière, j’ai «voyagé» en Beauce, où je vais maintenant régulièrement pour l’École d’Entrepreneurship de Beauce (EEB). Cette dernière regroupe des chefs d’entreprises à succès qui désirent aller plus loin dans leur gestion, dans leur façon d’être. Ils veulent bénéficier d’un réseau extraordinaire et grandir à travers ce processus. C’est là qu’un de mes collègues, avec qui je discutais de mon grand problème à éviter la discipline et à «obéir» à qui ou à quoi que se soit, me dit: «Moi, j’ai trouvé un truc. J’obéis à mes décisions!» Ah wow! J’aime ça! Nous sommes libres de nos choix et de nos décisions. Alors, si nous les prenons, aussi bien les respecter! J’ai donc adopté cette expression qui me permet de dire que j’obéis à quelque chose que j’ai moi-même choisi. Et quand ça ne me plaît pas, je me questionne sur le «pourquoi» je l’ai prise.

C’est ainsi que, dans la vie, parfois, c’est simplement la façon dont nous percevons ce qui nous a été dit qui détermine les comportements que nous avons. Soyez conscients que les gens que vous rencontrez vous apportent des réponses et des conseils parfois inestimables. Bien sûr, nous l’entendons souvent, mais rappelons-nous que les décisions d’aujourd’hui forgent nos succès futurs.

Merci Martin!

Avec à mes côtés ce soleil d’été, je tiens à vous rappeler de vivre vos passions!

Ariane Cloutier – ariane@professionvoyages.com

 

Partagez nous!

Postes connexes

Menu