• lundi le 21 juin, 2021

Série entrevue: Nathalie Guilbert

Partagez nous!

Pétillante comme le champagne!

Nathalie Guilbert

J’ai rencontré Nathalie Guilbert pour la première fois l’an dernier, lors d’un voyage de familiarisation dans les îles Vierges américaines, et j’ai eu un « coup de foudre » professionnel! Une femme enjouée, pétillante, drôle, intelligente et j’en passe. C’est quelqu’un qui inspire le raffinement, et par sa manière d’être, rappelle l’humilité à tous les égards, malgré ses multiples expériences et sa réussite professionnelle. Elle est souriante et aime la vie!

 Un parcours non conventionnel

Née d’une mère italienne et d’un père français, elle voyageait déjà seule pour aller rejoindre sa grand-mère durant les étés de son enfance. Son imagination rêvassait entre la mode et le voyage lorsqu’elle regardait les hôtesses de l’air bien habillées, stylisées et qui avaient la possibilité de voyager dans le monde. Elles lui rappelaient une femme qui fabriquait de magnifiques chapeaux et qui est devenue son modèle : Chanel. C’est ce qui lui a inspiré sa première carrière de chapelière! Elle a étudié en France pour apprendre à fabriquer des chapeaux et y a travaillé pendant quelque temps. Je n’ai pas vu ses créations, mais je suis certaine qu’elles étaient remplies d’originalité!

Se laissant convaincre par son entourage que cette profession n’est pas sérieuse et qu’elle ne réussirait jamais à bien gagner sa vie, l’option de poursuivre de hautes études la ramena sur les bancs de l’université. Touche à tout, elle décide de faire un baccalauréat par cumul qui lui ouvrira les portes d’une respectable compagnie : Bell Canada. Beau poste de cadre, grand bureau, gros salaire, et des avantages qu’elle aurait pu conserver jusqu’à une retraite paisible et reluisante! Elle pouvait donc se permettre de dire : « J’ai réussi! » Effectivement, c’était le cas, mais quelque chose clochait. Qu’est-ce qui vient après, quand on a le sentiment d’avoir réussi? On cherche à se sentir utile et bien, et Nathalie ne se sentait ni l’un ni l’autre! N’étant donc pas pleinement heureuse, mais ayant tout de même la fierté d’avoir acquis de l’expérience, elle explore d’autres avenues. En se rappelant ses envies de voyager, elle voit le collège April Fortier comme une nouvelle option trépidante de renouer avec cette passion. Elle travailla pour une agence, trouva l’amour de sa vie, mais rapidement, son côté entrepreneure l’interpela. Après quelques années à développer une belle clientèle, l’occasion se présenta pour Nathalie ainsi que son mari, de s’associer avec Paul pour joindre l’agence dans laquelle elle se réalise aujourd’hui.

La philosophie de Nathalie

« Les meilleurs en savent toujours plus », me confiait-elle. Cette phrase lui avait été dite par quelqu’un et marque maintenant son quotidien, puisque c’est ce qu’elle tente d’appliquer en tout temps et d’inculquer à son équipe. Elle participe à des voyages de familiarisation sélectionnés et se rend aux formations offertes à Montréal afin de respecter ce leitmotiv qui la stimule.

Croire en sa valeur d’agent de voyages

Elle a réalisé sa valeur et espère que dans l’industrie, les agents en prennent davantage conscience. Avec la quantité d’information, les connaissances et toute l’expertise qu’ils acquièrent à travers ces années à voyager, ils ont toutes les raisons de croire en eux. Elle voit trop souvent des conseillers se laisser impressionner par de grosses entreprises ou par le portefeuille de leurs clients, et qui se sentent diminués parce qu’ils n’ont pas cet argent. Au contraire! Son message est clair : « Croyez en vous! Si vous décidez de vendre des forfaits, faites-le bien. Si c’est les croisières qui vous passionnent, vendez-en et assurez-vous de tout savoir sur les croisières pour développer votre expertise! Mais surtout, croyez en vos capacités », affirmait-elle de façon calme, mais avec conviction. La profession n’a pas la réputation qu’elle mérite, mais c’est à chacun de participer à la modifier et à faire évoluer cette confiance.

Son dernier voyage

Folegandros en Grèce fut, selon elle, un moment mémorable! Un voyage où le dépaysement par la beauté de ce qui l’entourait lui a confirmé que son cœur est comblé, puisqu’elle combine l’utile à l’agréable! Pour y jeter un coup d’œil et rêver un peu : http://www.folegandros.com/ile.asp

Les rêves de Nathalie

Spontanément sans même y réfléchir, son voyage de rêve serait de partir autour du monde en sac à dos! Elle récolterait, de cette manière, plusieurs témoignages de femmes qui l’inspirent déjà, mais aussi par de nouvelles rencontres tout aussi intéressantes. Elle continue à faire briller son agence et à s’impliquer dans de nouveaux projets qui font rayonner la femme passionnée et passionnante qu’elle est!

Merci Nathalie!

Toujours avec cœur et passion,

Ariane
ariane@professionvoyages.com

Partagez nous!

Postes connexes