• samedi le 16 octobre, 2021

Les États-Unis annoncent enfin qu’ils ouvriront leur côté de la frontière terrestre canado-américaine début novembre

Partagez nous!

Canadian and American flags fly near the Ambassador Bridge at the Canada-USA border crossing in Windsor, Ont. on Saturday, March 21, 2020. Unique challenges are facing residents in Canadian and U.S. border cities and towns amid a ban on non-essential travel between the two countries during the pandemic. THE CANADIAN PRESS/Rob Gurdebeke

13 octobre 2021 – Lorsque les États-Unis ont annoncé le 20 septembre qu’ils accueilleraient à nouveau les ressortissants étrangers entièrement vaccinés arrivant dans le pays par voie aérienne à partir de novembre, les espoirs étaient grands, mais il n’y avait aucune garantie que novembre marquerait également la réouverture du territoire américano-canadien frontière aux Canadiens entièrement vaccinés.

Ces espoirs se sont concrétisés avec l’annonce de l’administration Biden selon laquelle le côté américain de la frontière terrestre avec le Canada rouvrira aux voyageurs entièrement vaccinés au début du mois prochain.

L’annonce était sous embargo jusqu’à aujourd’hui, mais le membre du Congrès de New York Brian Higgins, qui plaide depuis des mois pour la réouverture de la frontière terrestre, a annoncé la nouvelle hier soir. À condition que les voyageurs traversant la frontière terrestre des États-Unis soient entièrement vaccinés, il n’y aura pas d’exigences supplémentaires en termes de tests avant l’arrivée.

Le Canada a rouvert son côté de la frontière terrestre canado-américaine il y a quelques mois, le 9 août.

La mise à jour sur la frontière d’aujourd’hui s’accompagne d’une mise en garde, comme c’est si souvent le cas avec les nouvelles sur les voyages pendant la pandémie. Alors que les États-Unis ont indiqué la semaine dernière qu’ils accepteraient désormais tous les vaccins approuvés par l’OMS ainsi que par la FDA, ce qui signifie qu’AstraZeneca est désormais accepté, il n’y a toujours pas d’annonce sur l’acceptation des doses mixtes. Près de 4 millions de Canadiens, dont le premier ministre Justin Trudeau, ont des doses mixtes (Pfizer, Moderna et/ou AstraZeneca). Selon les rapports, le CDC examine actuellement la situation des doses mixtes.

De nombreuses familles avec de jeunes enfants, un marché important pour les États-Unis, attendront également de savoir si les enfants non vaccinés de moins de 12 ans peuvent traverser la frontière terrestre sans restrictions. Jusqu’à présent, les indications de l’annonce du 20 septembre concernant les ressortissants étrangers entièrement vaccinés suggèrent que des exemptions seront faites pour les jeunes enfants qui n’ont pas encore accès aux vaccinations.

Au Canada et aux États-Unis, Pfizer cherche actuellement à obtenir l’autorisation de son vaccin COVID-19 pour les enfants de 5 à 11 ans.

De plus, bien sûr, il y a toujours la plus grande mise en garde de toutes, à savoir l’avis du gouvernement canadien contre tous les voyages non essentiels, en place depuis plus d’un an et demi. L’ACTA, l’ACITA et d’autres dirigeants de l’industrie du voyage demandent un conseil aux voyages basé sur les risques et plus spécifique au pays.

Source: Kathryn Folliott pour le groupe Travelweek

Partagez nous!

Postes connexes