• lundi le 21 juin, 2021

Le PDG de Marriott International donne son avis sur les passeports de vaccination

Partagez nous!

29 mars – Le directeur général de la plus grande société hôtelière du monde affirme qu’un système de certificats sanitaires standardisé et efficace doit être mis en place lorsque le monde se rouvrira entièrement aux voyages après la pandémie.

Interrogé dans l’émission Face the Nation de CBS News, comme le rapporte Global, le PDG de Marriott International, Anthony Capuano, a déclaré que le nombre de personnes qui voyagent est déjà en augmentation.

« Nous constatons une accélération assez significative de la demande », a déclaré Anthony Capuano. « La réalité est que les gens voyagent déjà, c’est pourquoi nous ne devons pas baisser la garde. Nous devons continuer à respecter les protocoles du CDC et maintenir nos protocoles de nettoyage et d’exploitation en place. »

Pour inciter ses employés à se faire vacciner contre la COVID-19, Marriott a annoncé au début du mois qu’il verserait à ses travailleurs l’équivalent de quatre heures de salaire s’ils se faisaient vacciner. Le programme de vaccination « Vaccination Care » s’applique aux associés américains et canadiens dans les établissements que l’entreprise dirige.

« Nous n’en avions pas la nécessité mais nous avons choisi de le faire », a déclaré Anthony Capuano lorsqu’on l’a interrogé sur cette mesure incitative.

Parallèlement, le Marriott Global Cleanliness Council de la société hôtelière est en place depuis avril 2020.

Capuano a également été interrogé sur ce qu’il pensait des passeports de vaccination. « Le temps nous dira quelle est la bonne plateforme », a-t-il répondu. « Ce que nous savons avec certitude, cependant, c’est qu’un système mondial, coordonné et fiable de certificats de santé sera essentiel pour donner aux gens la confiance nécessaire pour voyager, et aux juridictions la confiance nécessaire pour ouvrir leurs frontières. »

Interrogé sur la logistique de la mise en place d’un tel programme, Anthony Capuano a répondu : « C’est la bonne question à poser. Je m’inquiète un peu du fait que, jusqu’à présent, cette démarche a été un peu fragmentée. Nous avons besoin d’une solution complète et globale pour qu’elle soit efficace. »

Anthony Capuano a indiqué que les passeports de vaccination, c’est-à-dire un système normalisé de certificats de santé, ont fait l’objet de discussions avec la Maison Blanche. « Nous sommes en discussion active avec l’administration, avec nos collègues du secteur, pour essayer d’identifier les possibilités d’informer les frontières au moment où elles envisagent de s’ouvrir. »

Source: Groupe Travelweek/Profession Voyages

Partagez nous!

Postes connexes