• mardi le 9 août, 2022

Le Royaume-Uni supprime tous les pays de la «liste rouge» COVID-19

Partagez nous!

29 octobre 2021 – La Grande-Bretagne a déclaré jeudi qu’elle supprimait les sept derniers pays de sa “liste rouge” de voyage, ce qui signifie que les voyageurs vaccinés contre le coronavirus n’auront plus à se mettre en quarantaine dans un hôtel approuvé par le gouvernement après leur arrivée au Royaume-Uni.

Les derniers pays restants sont la Colombie, la République dominicaine, l’Équateur, Haïti, le Panama, le Pérou et le Venezuela. Une fois que le changement prendra effet à 4 heures du matin le lundi 1er novembre, les voyageurs entièrement vaccinés n’auront plus à rester dans un hôtel de quarantaine pendant 11 nuits pour un coût de plus de 2 000 livres (3 000 $).

Le secrétaire aux Transports Grant Shapps a déclaré que la catégorie “rouge” resterait “par mesure de précaution” au cas où cela serait nécessaire plus tard.

Il a déclaré que la Grande-Bretagne reconnaîtra également les vaccinations administrées dans plus de 30 pays supplémentaires, dont le Pérou et l’Ouganda, portant le total à plus de 135.

À un moment donné, des dizaines de pays figuraient sur la liste rouge, d’autres pays étant classés en orange pour un risque moyen ou en vert pour un risque faible. Le Canada, fin août, a été placé sur la liste verte. La Grande-Bretagne a supprimé les catégories orange et vert le 4 octobre et a retiré la plupart des pays de la liste rouge il y a trois semaines.

Karen Dee, directrice générale de l’Airport Operators Association, a déclaré que la dernière décision était ” un pas en avant important vers la normalisation des voyages internationaux”.

Le gouvernement britannique n’élabore une politique de santé que pour l’Angleterre, mais l’Écosse et le Pays de Galles ont déclaré qu’ils refléteraient les changements. Le gouvernement gallois s’est toutefois inquiété du fait que le changement augmente les chances qu’une nouvelle souche de coronavirus plus grave ou résistante au vaccin atteigne le Royaume-Uni.

La Grande-Bretagne a connu l’une des pires épidémies de coronavirus au monde, avec plus de 140 000 décès confirmés de COVID-19.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu