• lundi le 27 juin, 2022

Le WTTC réagit à la décision de l’UE de retirer les États-Unis de la liste des pays sûrs

Partagez nous!

2 septembre 2021 – Le Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC) a réagi à la décision de l’Union européenne de rétablir les restrictions imposées aux touristes américains, la qualifiant de « retour en arrière » dans le processus de reprise du tourisme.

En début de semaine, l’Union européenne a retiré les États-Unis de sa liste de pays sûrs pour les voyages non essentiels, en réponse à l’augmentation des cas de COVID-19 dans le pays. Cela signifie que les visiteurs américains seront probablement confrontés à des restrictions de voyage plus strictes lorsqu’ils se rendront dans l’Union, comme des tests obligatoires et des quarantaines.

En réponse, Julia Simpson, présidente et directrice générale du WTTC, a déclaré : « La protection de la santé publique doit rester la priorité et le WTTC soutient fermement les protocoles de sécurité visant à freiner la propagation de la COVID-19. Cependant, la recommandation de l’UE de réimposer des restrictions aux voyageurs américains est un retour en arrière et ne fera que ralentir la reprise du secteur. »

Simpson a noté qu’avec des niveaux de vaccination élevés à la fois aux États-Unis et dans l’UE, l’accent devrait être mis sur l’ouverture des voyages entre les deux grandes économies.

« Nous avons besoin d’un ensemble de règles communes qui reconnaissent les vaccins du monde entier et suppriment la nécessité de mettre en quarantaine les personnes ayant un résultat de dépistage de la COVID négatif », a-t-elle déclaré, ajoutant que les États-Unis sont un marché clé pour de nombreux États membres et que le tourisme sera essentiel pour restaurer des dizaines de milliers d’emplois des deux côtés. « Plutôt que d’imposer de nouvelles restrictions préjudiciables aux voyages, l’UE devrait encourager les États membres à utiliser son certificat COVID numérique pour rétablir en toute sécurité les voyages internationaux, fondamentaux pour l’économie européenne. »

Le certificat COVID numérique de l’UE a été déployé dans tous les États membres le 1er juillet pour permettre aux voyageurs de renseigner et de garder en toute sécurité leurs justificatifs de vaccination. La semaine dernière, l’IATA a qualifié le certificat COVID numérique de l’UE de « modèle » pour les autres pays qui cherchent à mettre en place des certificats de vaccination numériques.

Source : Groupe Travelweek/Profession Voyages

Partagez nous!

Postes connexes

Menu