• lundi le 21 juin, 2021

Location de vacances type Airbnb : Google veut, aussi, sa part du gâteau

Partagez nous!

15 octobre 2019 – L’Echo Touristique a publié hier un article montrant qu’après Booking.com, c’est au tour de Google d’avancer fortement ses pions sur le créneau très porteur d’Airbnb.

L’univers des hébergements alternatifs est l’un des segments les plus dynamiques du tourisme dans le monde. Dans ce contexte, pas étonnant que Google lui accorde toujours plus d’attention. Le géant de Mountain View a franchi une nouvelle étape dans la location saisonnière de maisons et d’appartements, en activant un affichage spécifique comprenant quatre critères : les tarifs, les photos, les critiques et une carte au sein de la recherche Google – avec un positionnement supérieur aux résultats organiques des autres agences de voyages. Auparavant, les annonces ressemblaient à d’autres résultats de la recherche Google ou étaient intégrées à la recherche d’hôtels au sein de la nouvelle plate-forme Google Trips, souligne notre confrère Skift.

Sur Barcelone, les réponses de différentes marques dont Airbnb et Vrbo.com remontent, comme le montre la capture d’écran ci-dessus. En réponse à une recherche sur Nice s’affichent aussi des logements provenant des plates-formes Abritel (HomeAway), TripAdvisor, Hotels.com, Expedia.

Quid de Booking, qui avance à marche forcée sur le segment des locations saisonnières ? Le leader de la réservation hôtelière n’apparaît pas dans les réponses. Et pour cause, d’après Skift, la marque phare de Booking Holdings, Booking.com, se retire des locations de vacances de Google.

BOOKING POUSSE LES RÉSERVATIONS DIRECTES

A n’en pas douter, Airbnb et Booking, qui aspirent tous les deux à devenir des hubs de voyages, craignent que Google détourne du trafic direct.

La location saisonnière est un segment qui intéresse Booking.com au plus haut point. Lors de la conférence internationale Vacation Rental Management Association (VRMA) qui s’est récemment tenue en Louisiane (Nouvelle-Orléans), Booking.com a affirmé que, chaque seconde, 7 personnes effectuaient un enregistrement dans une maison de vacances ou dans un appartement. La plate-forme a également annoncé le lancement de nouvelles fonctionnalités à destination des professionnels de la location de courte durée. 43% des voyageurs prévoient de séjourner dans un logement alternatif cette année, d’après un sondage que la plate-forme a commandé (21 500 répondants). Booking.com agrège six millions de maisons, d’appartements et d’hébergements uniques proposés dans 148 000 destinations. « Alors que la croissance du segment des maisons, des appartements et des hébergements uniques est supérieure à celle des catégories traditionnelles, il est nécessaire d’imaginer l’avenir de nos partenariats car il y a de très nombreuses possibilités de grandir ensemble », souligne dans un communiqué Olivier Grémillon (ex-patron France d’Airbnb), vice-président du numéro un de la réservation hôtelière, en charge de Global Segments.

A noter que la page d’accueil actuelle de Google Voyages (« Trips aux Etats-Unis) met en avant trois grandes rubriques : « Explorer », « Vols », « Hôtels ». Les locations de vacances ne sont visibles qu’après avoir cliqué sur « Hôtels », en deuxième choix à côté des « Hôtels ».

Source: article réalisé par Linda Lainé pour l’Echo Touristique.

Partagez nous!