• vendredi le 18 juin, 2021

Quoi penser des voyages interprovinciaux cet été, et la réouverture de la frontière avec les USA ?

Partagez nous!

TORONTO – Au moins un expert médical pense que les chances sont bonnes pour les voyages interprovinciaux et aux USA cet été.

Et c’est une bonne nouvelle, car malgré les appels du sénateur Chuck Schumer et d’autres, rien ne semble indiquer que la frontière canado-américaine rouvrira de si tôt, du moins selon un rapport.

Des restrictions de voyage interprovincial sont actuellement en place dans la plupart des provinces et territoires du pays, à l’exception de l’Alberta et de la Saskatchewan.

Et ces dernières semaines, certains premiers ministres, dont le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, ont réclamé encore plus de restrictions de voyage, dans le but d’aplatir la troisième courbe d’onde.

D’un autre côté, les taux de vaccination dans tout le pays augmentent rapidement, plus de 40% des Canadiens ayant maintenant au moins leur première dose.

Dans une récente entrevue avec la CBC, la Dre Lynora Saxinger, spécialiste des maladies infectieuses à l’hôpital de l’Université de l’Alberta, a déclaré: «Je ne sais pas si je planifierais quelque chose pour juin, mais je regarde la fin juillet et août, Je serais surpris si nous ne voyions pas la possibilité de voyager à l’intérieur de votre province, et très probablement entre les provinces.

LE CANADA-ÉTATS-UNIS. FRONTIÈRE

Les espoirs ne sont pas aussi grands pour les voyages aux États-Unis cet été.

La fermeture de la frontière canado-américaine est en vigueur depuis mars 2020 et a récemment été prolongée au moins au 21 mai, de même que de nombreuses autres restrictions de voyage du Canada.

La semaine dernière, le sénateur américain Chuck Schumer avait envoyé une lettre à l’administration Biden soulignant la nécessité d’un plan de réouverture de la frontière canado-américaine. Il demande également que la liste des personnes capables de traverser la frontière soit élargie, afin d’inclure les personnes entièrement vaccinées qui possèdent des biens de l’autre côté de la frontière ou qui voyagent à des fins éducatives, médicales ou professionnelles.

Dans sa lettre, le sénateur Schumer (NY) a déclaré: «Un plan binational avec des repères clairement définis apportera clarté et transparence à un processus déroutant et frustrant. Un tel accord est essentiel pour rouvrir en toute sécurité et de manière cohérente la frontière pour les voyages non essentiels aussi rapidement que les données sous-jacentes le permettent. »

Des rapports de Washington suggèrent que les pourparlers sur la réouverture des frontières n’ont même pas vraiment commencé. Interrogé sur son point de vue sur les discussions à la table des négociations, le représentant américain Brian Higgins a déclaré à Keenan: «Je pense que vous êtes généreux. Je ne pense pas qu’il y ait une table. Je ne pense pas que quiconque s’y intéresse. C’est là que réside le problème.

Des appels en faveur d’un plan de réouverture proviennent de tous les secteurs de l’industrie du voyage depuis des mois, Air Canada et le Conseil national des aéroports du Canada ayant émis des appels distincts il y a quelques jours à peine. Pendant ce temps, après 14 mois, la frustration de l’industrie face au manque de transparence du gouvernement fédéral en ce qui concerne la réouverture des plans atteint son point d’ébullition.

Partagez nous!

Postes connexes