• mardi le 9 août, 2022

[Tombstone] Partir à la conquête de l’ouest

Partagez nous!

En chaque petit garçon sommeille un cowboy. La première image qui me vient à l’esprit en pensant à l’Ouest américain, ce sont ces bandits chevauchant leur monture dans les vastes étendues de l’Arizona. S’il y a bien une ville qui symbolise cette épopée et ces personnages aux destins aussi tragiques que glorieux, c’est bien Tombstone. Célèbre pour avoir été le théâtre du « Règlement de comptes à O.K. Corral », cette petite ville vit aujourd’hui uniquement du tourisme et de son image de film «Western», un folklore fortement entretenu par ses habitants. Passionné de cinéma, amoureux de l’histoire de la conquête de l’ouest, fasciné par le destin de ces villes rentrées dans la culture populaire: je ne pouvais pas passer à côté de Tombstone. Rejoignez-moi au saloon et n’oubliez pas votre chapeau.

C’EST PAR OÙ?

Située dans le sud de l’Arizona, la petite ville de Tombstone se trouve à environ 1 heure de route au sud de Tucson, une belle escapade d’une journée. Découvrir Tombstone, c’était pour moi aller à la rencontre d’un concentré de toute l’imagerie de l’Ouest américain. Je ne fais pas partie de la génération qui a grandi avec les films de John Wayne ou Sergio Leone, mais les images de l’Ouest véhiculées par les personnages de Clint Eastwood et ceux d’« Il était une fois dans l’ouest » m’ont marqué pour toujours. Plus proche de nous j’ai grandi avec des films comme « Retour vers le futur 3 » ou bien « Danse avec les loups », qui ont su capter tous les clichés sur l’Ouest pour nous faire rêver.

BOOTHILL GRAVEYARD

cowboys

Je n’ai pas pu résister à la visite du cimetière de Tombstone: Boothill! L’entrée est gratuite et vous allez pouvoir déambuler au milieu des tombes d’illustres et moins illustres cowboys qui ont fait frémir la ville de Tombstone. Dans ce cimetière particulier, entouré de collines et rempli de cactus, vous retrouverez de nombreuses tombes aux épitaphes plutôt cocasses du style « Tué par les Apaches ».

L’ANCIENNE VILLE MINIÈRE

Fondée en 1879, la petite ville de Tombstone doit son essor aux mines d’argent. Mêmspectacle cowboy e si sa population grimpe à près de 15 000 âmes, son isolement loin du chemin de fer, son manque d’accès à l’eau et la violence, sont autant de soucis pour cette petite bourgade. L’exploitation des mines décline et en 1900 il ne reste plus que 700 habitants. Bisbee prend le relais comme siège du comté, mais la ville n’est pas abandonnée pour autant, elle a survécu au vingtième siècle. La plupart des quelque mille habitants qui vivent encore à Tombstone aujourd’hui subsistent grâce au tourisme. Premier constat: la route qui coupe la ville nous présente uniquement quelques bâtiments abandonnés, l’ancienne mairie ou encore des bicoques transformées en B&B. C’est en arrière que ça se passe!

Tombstone c’est en quelque sorte une ville mort-vivante, relique du passé qui subsiste grâce à la volonté de ses habitants. C’est le genre de ville qu’on aime ou qu’on déteste, soit vous embarquez dans la reconstitution d’époque et les boutiques de souvenirs, soit le côté « Disneyland » américain vous rebute. Quoi qu’il arrive elle ne vous laissera pas indifférents! Tout est fait pour vous mettre dans l’ambiance: des carrioles remontent l’allée principale encore en terre battue, les vieilles enseignes d’époque sont là, les cowboys marchent dans la rue, on y croit.

Tombstone

Oubliez les boutiques de souvenirs (à moins qu’il ne vous manque une paire de bottes dans votre garde-robe!). L’immersion se fait grâce aux vieilles bâtisses restaurées et leurs allées en planches de bois. Pourquoi? Les ombres qui jouent sur les vieilles enseignes, mais surtout: le bruit des bottes des cowboys qui remontent l’allée, inimitable. Le village est bien sûr restreint, c’est surtout une certaine ambiance que l’on vient chercher à Tombstone, le temps d’un retour à la fin du 19ème siècle.

FOLKLORE AMÉRICAIN À LA SAUCE COWBOY

Vous ne passerez pas à côté des cowboys qui se promènent devant les boutiques afin de vous proposer leurs spectacles! Nous avons tenté l’expérience : la visite de Tombstone ne serait pas vraiment complète sans un de ces shows. Depuis une petite estrade en bois dans une ambiance à la « Disneyland » nous allons assister à une mise en scène qui nous rappellera « Le Bon, la Brute & le Truand ». Un méchant, cabotin au possible, qui mène le show, son acolyte bêta, puis le bon vieux Shérif qui viendra sauver la mise! Les acteurs s’en donnent à cœur joie et j’avoue que je me suis bien amusé devant ces personnages.

RÈGLEMENTS DE COMPTES À O.K. CORRAL

Entre les carrioles et les malfrats, d’autres personnages promènent leurs bottes au centre de Tombstone et ils font respecter la loi: les Marshals! Avez-vous déjà entendu parler de Doc Holliday et des frères Earp ? Si oui c’est que vous connaissez l’histoire de la fusillade d’O.K. Corral : la plus célèbre fusillade de l’histoire de la Conquête de l’Ouest!

Le 26 octobre 1881, dans une petite ruelle, les Marshals Wyatt, Morgan & Virgil Earp, ainsi que Doc Holliday, affrontèrent une célèbre bande de malfrats. Le résultat: 3 morts. Les frères McLaury et Billy Clanton sont d’ailleurs enterrés au cimetière de Boothill. De nombreux films mettront en image cet affrontement et contribueront au mythe de l’Ouest américain à travers leur pellicule. Le premier de ces films, c’est le non moins célèbre « Règlements de comptes à O.K. Corral » réalisé en 1957 par John Sturges avec Burt Lancaster & Kirk Douglas. Plus proche de nous citons « Wyatt Earp » sorti en 1994, avec rien de moins que Kevin Costner & Gene Hackman! Enfin le bien nommé « Tombstone » réalisé en 1993 avec au casting Kurt Russell & Val Kilmer, de quoi vous mettre dans l’ambiance de l’Ouest sans quitter votre salon.

Pour compléter votre balade à Tombstone, ne manquez pas de vous rendre au « Bird Cage Theatre », ouvert entre 1881 et 1889; il s’agit d’un des endroits immanquables dans chaque ville de l’ouest: le saloon. Bien plus qu’un saloon, il s’agissait d’un théâtre, d’un hôtel, d’un bar ainsi que d’une salle de jeu. La visite est payante, vous y retrouverez toute l’ambiance d’un saloon d’antan: les balles de revolver issues de bagarres encore figées dans les murs, entre autres. Parcourez les anciennes chambres, les coulisses du théâtre, les tables de poker. Essayez d’imaginer toute cette « faune » de la grande épopée de l’Ouest: les joueurs, les bandits, tous ces personnages singuliers qui ont marqués leur époque par leur extravagance. Ces femmes et ces hommes sont l’âme pionnière de la grande épopée de la « Conquête de l’ouest ».

« Ici nos verres, on les remplit de whisky! », n’hésitez pas à commander un verre au saloon pour terminer votre expérience en beauté. La déco et l’ambiance du « Big Nose Kate’s Saloon » s’y prêtent aisément. Vieux motels, vieilles carrioles rouillées, amoncellements de crânes de vaches … tous ces clichés de l’Ouest se rencontrent au détour d’une ruelle …

Le soleil se couche sur les collines environnant Tombstone, depuis la terrasse de notre hôtel la lumière se fait rasante, on imagine presque un « Lonesome Cowboy » s’en aller dans le lointain avec sa monture, cavaler vers d’autres aventures.

VERDICT DU CHRONIQUEUR

Partez découvrir le sud de l’Arizona, ses paysages vallonnés à la frontière mexicaine et ses villes de pionniers indissociables de la grande épopée de l’Ouest. Tombstone est certes touristique, mais c’est un arrêt que tous les amateurs de culture Cowboy ne peuvent manquer. Visiter Tombstone, c’est revivre un morceau d’histoire américaine, se prendre pour un U.S Marshall, l’espace d’un instant, boire un verre dans un saloon, voir les carrioles passer dans la rue principale et écouter le bruit des bottes résonner sur les grandes allées de bois. Visiter Tombstone c’est vivre un petit morceau d’Amérique.

Partagez nous!
Menu