• lundi le 21 juin, 2021

Un athlète Québécois veut sauver la planète, une aventure à la fois

Partagez nous!

Image: Sébastien Audy – Facebook

12 mai 2021 – L’expédition internationale Groenland : Du sud au nord en ski cerf-volant s’est amorcée le 29 avril. Elle poursuit à la fois des objectifs de défi sportif en milieu extrême et de recherche scientifique sur les changements climatiques. Trois aventuriers, une femme et deux hommes, font équipe pour traverser en ski cerf-volant ce continent glaciaire, avec le 5 juin comme date d’arrivée. Une épopée de 30 à 35 jours.

UN DÉFI SPORTIF À -30 DEGRÉS

La navigation sur glacier, la rencontre éventuelle d’ours polaires et l’habileté à manipuler le cerf-volant sont les principaux défis auxquels peuvent être confrontés le Québécois Sébastien Audy, explorateur polaire et alpiniste, le Belge Dixie Dansercoer, chef d’expédition, et la Hollandaise Johanna Adriana Simone Maria.

Le voyage polaire traditionnel est lent et monotone. Les aventuriers veulent démontrer qu’il est possible de parcourir de grandes distances plus rapidement en modifiant le mode de transport. Cet objectif de 2,200 kilomètres de distance en ski cerf-volant implique un départ au nord de Narsarsuaq et un point d’arrivée au sud à Qaanaaq, afin de traverser l’environnement polaire inhospitalier du Groenland.

UNE RECHERCHE SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES

L’équipe du département « Physics office, climate and earth » de l’université de Copenhague, au Danemark, mise sur la contribution de cette équipe d’aventuriers explorateurs. Helle Astrid Kjaer, auteure de la recherche, a besoin d’obtenir un échantillonnage de neige sur toute l’étendue polaire du Groenland. Pour ce faire, l’équipe d’aventuriers explorateurs recueille deux fois par jour, matin et soir, des échantillons de neige tout au long de son parcours.

Cette expédition est subventionnée par la Scientific Exploration Society, la plus ancienne organisation d’exploration scientifique toujours en service. Cette organisation, fondée en 1969, est située en Angleterre.

Fait à noter : cette expédition est certifiée « Carboneutre » par l’organisme international de protection de l’environnement We Are Neutral.

UNE AVENTURE PRÉPARATOIRE 

Cette expédition au Groenland sert de prélude aux expéditions polaires Pôle-2-Pôle du défi la Grande Percée projetée pour l’année 2022. Cet exploit extrême consiste à conquérir au cours d’une même année le pôle géographique nord (Arctique) et sud (Antarctique), suivi de l’ascension du mont Vinson, le plus haut sommet de ce continent.

Source : La Grande Percée

Partagez nous!