• vendredi le 20 mai, 2022

WestJet: fin des vols au départ de Québec (YQB) et une réduction de 80% sa capacité au Canada atlantique

Partagez nous!

14 octobre 2020 – WestJet suspend indéfiniment ses opérations vers Moncton, Fredericton, Sydney et Charlottetown, et réduit considérablement le service vers Halifax et St. John’s, en raison de la forte baisse des voyages en raison de la pandémie du COVID-19.

À compter du 2 novembre, tous les vols à destination et en provenance de Moncton, Fredericton, Sydney, Charlottetown et Québec YQB seront interrompus. Le service à destination et en provenance d’Halifax et de St. John’s connaîtra des coupures. Au total, cette décision aura un impact sur plus de 100 vols par semaine, soit près de 80% de la capacité en sièges de la région de l’Atlantique.

WestJet affirme qu’une date de remise en service est inconnue pour le moment. Les passagers touchés par la suspension des opérations seront contactés directement concernant leurs options de voyage à destination et en provenance de la région.

«Il est devenu de moins en moins viable de desservir ces marchés», a déclaré Ed Sims, président et chef de la direction de WestJet. «Depuis le début de la pandémie, nous nous sommes efforcés de maintenir le service aérien essentiel vers tous nos aéroports nationaux, cependant, la demande de voyages est sévèrement limitée par des politiques restrictives et des augmentations de frais de tiers qui nous ont laissés hors de la piste sans secteur spécifique. soutien.”

Un message vidéo du président et chef de la direction de WestJet, Ed Sims, est disponible ci-dessous.

Sims note que depuis 2003, WestJet a apporté de la concurrence et des tarifs plus bas dans la région de l’Atlantique grâce à de nouveaux services et routes. En 2019, WestJet avait ajouté plus de 700000 sièges annuels à la région depuis 2015, avec 28 liaisons.

Avant la pandémie, WestJet faisait de Halifax sa porte d’entrée de l’Atlantique vers l’Europe grâce à l’introduction d’un service transatlantique sans escale vers Londres-Gatwick, Paris, Glasgow et Dublin.

WestJet était la seule compagnie aérienne canadienne à avoir maintenu 100% de son réseau intérieur pré-COVID, jusqu’à cette annonce.

«Nous comprenons que cette nouvelle sera dévastatrice pour les communautés, nos partenaires aéroportuaires et les WestJetters qui comptent sur notre service», a déclaré Sims. «Bien que nous restions attachés à la région de l’Atlantique, il est impossible de dire quand il y aura un retour en service sans le soutien d’une approche nationale coordonnée. Notre intention est de revenir dès que cela devient économiquement viable. »

Les suspensions au Canada atlantique en chiffres

  • Élimination de plus de 100 vols hebdomadaires ou de près de 80 % de la capacité aérienne en provenance de la région de l’Atlantique.
  • Fermeture temporaire et service à quatre stations de l’Atlantique (CharlottetownMonctonFredericton et Sydney).]
  • La capacité aérienne de Halifax sera réduite de 70 % sur douze mois.
  • Les provinces de l’Atlantique conserveront trois itinéraires : HalifaxTorontoHalifaxCalgary et St. John’sHalifax.
  • Il y aura 14 vols hebdomadaires entre Halifax et Toronto.
  • Le service entre Halifax et St. John’s sera maintenu avec ses 11 vols hebdomadaires.
  • Le service entre Halifax et Calgary sera maintenu avec ses neuf vols hebdomadaires.

WestJet met également à pied aujourd’hui 100 autres employés de soutien corporatif et opérationnel. La société affirme que les perspectives de reprise à court terme continuent de s’estomper et que la demande reste faible dans l’ensemble de ses opérations.

Depuis le 3 juillet, la Nouvelle-Écosse, Terre-Neuve-et-Labrador, l’Île-du-Prince-Édouard et le Nouveau-Brunswick ont ​​maintenu une «bulle atlantique» dans le but de réduire au minimum la transmission du COVID-19 et le nombre de cas. Les voyages aériens à destination et en provenance du Canada ont également été gravement touchés par l’obligation de mise en quarantaine de 14 jours du gouvernement fédéral et son avis contre tous les voyages non essentiels, qui entrent maintenant dans leur huitième mois.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu