• samedi le 16 octobre, 2021

« Nos passagers et les membres de notre équipe attendaient ce jour avec impatience » : Porter Airlines reprend ses vols

Partagez nous!

8 septembre 2021 – Près de 18 mois après avoir suspendu tous ses vols en raison de la santé publique et des restrictions de voyage liées à la COVID-19, Porter Airlines est de retour.

Comme prévu, la compagnie aérienne a repris ses vols aujourd’hui vers plusieurs de ses principales destinations.

Les vols vers Toronto, Montréal, Ottawa et Thunder Bay sont les premiers à redémarrer. Les autres destinations canadiennes qui reprendront dans les 10 prochains jours sont Halifax, Québec, St. John’s (T.-N.-L et Moncton. Les destinations américaines de Boston, Chicago, New York et Washington reprennent le 17 septembre. Les vols vers les autres destinations ouvertes toute l’année reprendront à partir du 6 octobre, toutes les liaisons étant actuellement disponibles pour les réservations. L’horaire initial des vols se trouve à www.flyporter.com.

« Nos passagers et les membres de notre équipe attendaient ce jour avec impatience », a déclaré Michael Deluce, président-directeur général de Porter Airlines. « Nous avons actuellement plus de 900 membres d’équipe qui ont consacré d’innombrables heures à tout préparer pour notre reprise de service, et d’autres sont rappelés ou embauchés chaque semaine. Tout le monde chez Porter a hâte d’accueillir à nouveau les passagers et de leur offrir notre style de service distinct. »

Les réservations effectuées avant le 30 septembre pourront être modifiées ou annulées sans frais. Les passagers pourront également réserver un vol avec l’option de remboursement complet pour 40 $ plus taxes. L’option de remboursement permet aux clients de recevoir un remboursement de leur réservation, y compris le tarif de base, les taxes et les frais, en cas d’annulation anticipée de leur vol pour quelque raison que ce soit.

Porter a renforcé ses normes existantes en mettant l’accent sur des niveaux élevés de désinfection, afin de protéger la santé de ses passagers et des membres de son équipe. Vous trouverez de plus amples renseignements sur le programme Sani vols sur le site Web de Porter.

En plus de Sani vols, Porter a également mis en place une politique de vaccination contre la COVID-19 pour les membres de son équipe. Afin de favoriser un milieu de travail et une expérience de voyage sains et sécuritaires, les membres de l’équipe doivent présenter un test de COVID-19 négatif administré dans les 72 heures précédant le début de leur quart de travail ou être complètement vaccinés. Le gouvernement fédéral canadien a annoncé en août son intention de rendre la vaccination obligatoire pour les travailleurs assujettis à la réglementation fédérale. Lorsque les détails spécifiques seront connus, la politique de Porter pourrait évoluer.

L’Aéroport Billy Bishop de Toronto prépare la relance du service commercial

L’Aéroport Billy Bishop de Toronto célèbre le retour dans le ciel des avions de Porter Airlines et d’Air Canada, qui recommencent à assurer un service commercial après avoir temporairement suspendu leurs activités en raison de la COVID-19. Le personnel, les intervenants et les partenaires gouvernementaux avec lesquels l’Aéroport Billy Bishop travaille ont souligné l’événement – et avec lui la fin d’une période difficile pour l’industrie de l’aviation – en accueillant les passagers et en reprenant leurs activités d’établissement de liens et de soutien à l’économie torontoise. Le hasard veut que la reprise des activités commerciales coïncide avec le 82e anniversaire de l’arrivée du premier aéronef commercial à l’aéroport de l’île : c’était en 1939.

Geoffrey Wilson, chef de la direction de PortsToronto (la société qui possède et exploite l’Aéroport Billy Bishop), mais aussi son honneur John Tory, maire de Toronto et Michael Deluce, président et premier dirigeant de Porter Airlines, ont tour à tour pris la parole pour célébrer cette journée. Toutes sortes de cadeaux et de prix ont été distribués aux passagers ainsi qu’aux membres du personnel. Par ailleurs, un premier vol commémoratif à destination d’Ottawa, sur lequel embarqueront des intervenants et partenaires clés, sera « paré pour le décollage » – décollage qui sera salué au canon à eau par l’équipe de sauvetage et de lutte contre l’incendie basée à l’aéroport.

« Voici venue une journée que nous avons tous attendue et planifiée depuis mars 2020, époque où est survenue la pandémie qui a métamorphosé notre monde du jour au lendemain,» décalre Geoffrey Wilson. « Nous célébrons aujourd’hui la reprise du service commercial à l’Aéroport Billy Bishop, et le retour des activités, passagers et expériences qui rendent notre aéroport absolument unique et nous donnent le goût du voyage. La remise en service de l’Aéroport Billy Bishop de Toronto est de plus une importante composante de la stratégie de rétablissement de la Ville de Toronto, car qui dit redémarrage de nos activités dit reprise du travail pour un certain nombre de personnes, relance du commerce et du tourisme, et réouverture d’une précieuse porte d’entrée donnant accès à l’une des villes les plus extraordinaires au monde. »

En juillet 2021, l’Aéroport Billy Bishop a obtenu l’accréditation accordée dans le cadre du Programme d’accréditation des mesures d’hygiène aéroportuaire du Conseil international des aéroports (ACI), programme qui évalue et valide les nouvelles mesures et procédures sanitaires requises pour faire face à la pandémie de COVID-19, conformément aux recommandations de l’Équipe spéciale du Conseil de l’Organisation de l’aviation civile internationale sur la relance de l’aviation.

L’Aéroport Billy Bishop est fier de son programme Voyagez en toute sécurité, lancé afin d’assurer la mise en place de l’ensemble des mesures de précaution nécessaires et des protocoles de santé publique relatifs aux voyages. Ce programme est complété par d’autres programmes adoptés par chacune des compagnies aériennes. Il fait appel à la participation de tous les partenaires de l’aéroport, notamment de Nieuport Aviation (propriétaire/exploitant de l’aérogare) et de Stolport (stationnement), mais aussi d’organismes gouvernementaux comme l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (contrôle et sécurité) et l’Agence des services frontaliers du Canada (protection à la frontière).

Source : Porter Airlines, Aéroport Billy Bishop de Toronto

Partagez nous!

Postes connexes