• mardi le 27 juillet, 2021

Air Canada recycle de manière responsable les iPad usagés des pilotes

Partagez nous!

Air Canada recycle les IPad des pilotes avec l'entreprise de recyclage électronique, Greentec.

Image : Recyclage des IPad – Air Canada

14 juin 2021 – Depuis 2015, les pilotes d’Air Canada utilisent des iPad dans le poste de pilotage, ce qui a contribué à éliminer les manuels, cartes de navigation, listes de contrôle et autres documents lourds et encombrants. Ce simple geste a permis à Air Canada d’alléger la masse globale de ses avions, un facteur clé de la consommation de carburant, et d’éliminer de 110 à 200 tonnes d’équivalent dioxyde de carbone (t éq.CO2) pour l’ensemble de son parc aérien.

Après des années d’utilisation, bon nombre de ces iPad ne pouvaient plus être réparés et n’étaient d’aucune utilité à Air Canada.

Toutefois, plutôt que de simplement envoyer 500 iPad au site d’enfouissement, Air Canada s’est associée à Greentec, une entreprise de recyclage de déchets électroniques de Cambridge, en Ontario, pour les éliminer de façon responsable, conformément à son engagement écologique Laisser moins. En s’associant à Greentec pour le recyclage des iPad, Air Canada a pu détourner 328 kilogrammes de déchets des sites d’enfouissement, ainsi que 100 autres kilogrammes d’autres formes de déchets électroniques.

« Nous voulons demeurer un chef de file mondial de la durabilité dans l’aviation; or, le recyclage efficace de nos iPad et d’autres déchets électroniques réduit notre impact, a déclaré Teresa Ehman, première directrice – Affaires environnementales d’Air Canada. Grâce à l’expertise de Greentec en matière de gestion durable des déchets électroniques et de suppression de données, Air Canada a éliminé ce matériel de manière sécuritaire et respectueuse de l’environnement, tout en maintenant ses activités en phase avec ses objectifs de diminution de son empreinte carbone. »

Non seulement Greentec a aidé à recycler les appareils iPad, mais elle a également veillé à ce que les données sensibles sur les iPad soient supprimées en toute sécurité.

« En collaborant avec Air Canada, Greentec a soutenu l’une des plus grandes sociétés aériennes du monde dans l’élimination en toute sécurité de données sensibles et le maintien de la confidentialité des données des pilotes, a affirmé Tony Perrotta, chef de la direction et président de Greentec. Notre objectif est d’aider toutes les organisations à détruire leurs données en toute sécurité et à réduire efficacement leurs déchets électroniques, et de participer au développement de nouveaux appareils à partir de pièces recyclées. Ensemble, nous pouvons tous contribuer à faire progresser l’économie circulaire. »

 

VOICI COMMENT FONCTIONNE LE PROCESSUS

Lorsque les iPad arrivent dans les installations de Greentec, un technicien démonte les appareils et en retire les matières dangereuses pour l’environnement (les piles au lithium-ion).

Les iPad sont ensuite placés dans un système de déchiquetage complètement fermé à pression négative et doté d’un système de filtration au charbon actif pour éliminer toute vapeur ou poussière dangereuse.

Les matières de valeur, notamment les métaux précieux, le cuivre, l’aluminium et l’acier, sont séparées et récupérées. La certification R2 de recyclage responsable de Greentec garantit que tous les matériaux réutilisables extraits de chaque iPad seront récupérés pour la fabrication de nouveaux appareils, favorisant ainsi l’économie circulaire.

AUTRES INITIATIVES AIR CANADA

Le recyclage des iPad est la plus récente des diverses initiatives entreprises par Air Canada dans le cadre de son engagement à Laisser moins pour diminuer la quantité de déchets qu’elle génère.

Cet engagement comprend la réduction de plastiques à usage unique tels que les bâtonnets à café, ce qui a permis de retirer plus de 38 millions de pièces de plastique à usage unique du service à bord en 2019 seulement.

Des éléments d’anciens uniformes d’employés ont été offerts à Brands for Canada, qui les a démarqués et donnés à des personnes réintégrant le marché du travail qui n’ont pas les moyens d’acheter des vêtements neufs et envisagent une nouvelle carrière.

Dans d’autres cas, les anciens uniformes des pilotes ont été déchiquetés et réutilisés pour rembourrer des sacs de frappe qui ont été donnés à des centres communautaires, ou convertis en articles divers, comme du rembourrage automobile.

Source : Air Canada

Partagez nous!

Postes connexes