• mardi le 25 janvier, 2022

La demande refoulée du marché canadien « commence à se manifester dans le rythme des réservations » confirme l’office de tourisme de la Jamaïque

Partagez nous!

11 novembre 2021 – Lors de la mise à jour de la destination de la Jamaïque organisée par le JTB et la Jamaica Hotel & Tourist Association (JHTA), l’équipe canadienne de l’Office du tourisme de la Jamaïque dirigée par la directrice régionale Angella Bennett a été félicitée pour son dévouement à garder la destination en tête pendant la pandémie.

La demande refoulée sur le marché canadien « commence à se manifester dans le rythme des réservations entrantes », a déclaré le directeur du tourisme du JTB, Donovan White, lors de la mise à jour d’hier, annoncée dans un événement hybride en personne et en ligne.

“C’est une chose pour laquelle nous avons travaillé extrêmement dur”, a déclaré Donovan White. “Les équipes JTB au Canada et au Royaume-Uni / Europe, le niveau de concentration qu’elles ont maintenu [pendant la pandémie avec ses restrictions de voyage] mérite vos applaudissements.”

Actuellement, la Jamaïque est à 65% de sa capacité 2019 en termes de sièges aériens, et 45% des niveaux 2019 pour les passagers internationaux. Pour novembre et décembre 2021, les chiffres sont particulièrement forts, à 95 % et 97 % respectivement par rapport à 2019 en ce qui concerne les nuitées. “C’est phénoménal, le niveau de croissance que nous observons”, a déclaré White.

Le JTB s’attend à ce que d’ici la fin de 2023, la Jamaïque soit sur la bonne voie pour achever sa récupération, avec 3,7 millions de visiteurs prévus d’ici la fin de 2023, générant 3,5 milliards de dollars de revenus. Les perspectives pour 2024 sont de 4,2 millions de visiteurs et 4 milliards de dollars de revenus.

Clifton Reader, président de JHTA et directeur général de Moon Palace Jamaica à Ocho Rios, pense que l’île pourrait atteindre ces chiffres de 2024 encore plus tôt. “Les agents de voyages sont optimistes sur la Jamaïque, et les compagnies aériennes le sont encore plus“, a déclaré Reader. Les navires de croisière sont également de retour, a-t-il noté.

Au cours de sa présentation, Clifton Reader est revenu sur le début de la pandémie, lorsque les voyages à travers le monde s’arrêtaient. « En mars 2020, nous sommes passés de 90 % d’occupation [au Moon Palace Jamaica] à zéro, en 10 jours », a-t-il déclaré. « Le 23 mars, nous avons fermé nos portes et avons dû licencier 90 % de nos précieux atouts, notre personnel. »

Le Moon Palace Jamaica a rouvert ses portes le 15 juin 2020, à seulement 9% d’occupation. « Pendant les quatre à cinq mois suivants, nous étions dans un état de réduction des coûts, rien à but lucratif. »

Des temps plus difficiles étaient à venir, lorsque le Canada et le Royaume-Uni « ont pratiquement fermé leurs frontières » en janvier 2021.

L’avis de voyages non essentiels pour ales voyageurs du Canada a été levé le mois dernier, et les voyageurs britanniques, européens et américains réservent en masse des vacances d’hiver au soleil. Nous voulons remercier les principaux partenaires de la Jamaïque et les agents de voyages pour leur travail acharné pendant la pandémie. “Pour les agents qui ont travaillé si dur pour nous amener là où nous sommes, merci”, a-t-il déclaré.

Source: pour le groupe Travelweek

Partagez nous!

Postes connexes

Menu