• mardi le 9 août, 2022

La Suisse : le grand bol d’air pur « idéal » entre les vagues épidémiques

Partagez nous!

3 décembre 2021 – Alors que le variant Omicron fait trembler les destinations touristiques européennes, la Suisse annonce déjà le retrait de la mesure de quarantaine mise en place depuis quelques jours. Dans ce contexte changeant, la Suisse a un message clair : « On ne lâchera rien! » a indiqué Pascal Prinz, Directeur Canada Trade Manager Central USA de Suisse Tourisme. Véritable passionné de son pays, il le sait, la Suisse a de nombreux atouts pour séduire la clientèle Canadienne entre les vagues pandémiques.

Très proche des professionnels du voyage, Pascal Prinz a insisté sur l’importance de collaborer tous ensemble pour la reprise. « Les agences de voyages et tour-opérateurs sont essentiels pour reconstruire notre industrie » a-t-il déclaré.

ENTREVUE EN DIRECT DU CONSULAT DE LA SUISSE À MONTRÉAL

Invités hier au Consulat de Suisse à Montréal, nous avons eu la chance de faire une entrevue avec le directeur de Suisse Tourisme. On y parle des nouveautés, du savoir-vivre et des infos pratiques! Rappelons qu’il existe des vols directs avec Air Canada et Swiss Air toute l’année au départ de Montréal.

 

La Suisse : c’est rassurant!

Connaissez-vous l’expression : « C’est bien réglé comme une horloge suisse? »

En temps de Covid19, où l’heure est à la reprise d’un voyage en toute sécurité, la Suisse bénéficie d’une image rassurante pour les voyageurs. Une destination qui sait gérer la situation. Un pays où les protocoles sont bien appliqués, et qui malgré la pandémie, offre aux voyageurs la possibilité d’y voyager avec plaisir et sans chao.

« Les gens pensaient peut-être que la Suisse c’était ennuyant avant, mais avec la pandémie on observe que les voyageurs trouvent la destination rassurante » déclare le directeur de Suisse Tourisme au Canada.

C’est une destination de bien-être par excellence. Outre la randonnée, on peut y découvrir un art de vivre qui n’a rien a envier à ses voisins européens. Fromages, vins, spas, grands espaces … Les vacances en Suisse riment avec ressourcements à l’état pur! La région du Valais, partenaire de l’événement de presse auquel nous avons assisté hier, a démontré que c’était une destination qui a du goût! Il faut savoir que la région produit un excellent vin, peu connu au Canada, donc il faudra vous rendre sur place pour y goûter!

Avec ses magnifiques montagnes et glaciers, « c’est le bol d’air pur qui fera du bien aux Canadiens » confie Pascal Prinz. “On est à l’heure, bien organisé, cet aspect Suisse, c’est ce que recherchent les voyageurs.”

Une forte demande pour la Suisse

Bien que la demande dans les moins passés fût faible pour la destination en raison de l’avis du gouvernement d’éviter tous les voyages non essentiels, les tours opérateurs réunis au Consulat de Suisse à Montréal hier ont confirmé qu’il y avait un fort intérêt pour la destination pour 2022 et 2023.

« On est passé d’une année record avant la pandémie avec 300 000 nuitées enregistrées pour les Canadiens à une année plus que modeste il faut le dire, mais on veut montrer que la Suisse est toujours une destination de choix pour les Canadiens et que nous sommes organisés pour les accueillir en toute sécurité » explique Pascal Prinz.

Harry Goetchi, directeur de la branche Europe de Tours Chantecler a confié que la demande est bien présente pour la Suisse et que plusieurs départs de groupe sont prévus.

Des rabais en ce moment!

Quant à ceux qui continuent de se priver d’un voyage en Suisse car le coût de la vie sur place est plus cher qu’au Portugal par exemple, Pascal Prinz vous invite à regarder les choses d’une autre perspective et à profiter des rabais existants en ce moment.

Par exemple, en ce moment si vous achetez votre Swiss Travel Pass avant le 11 décembre, vous pourrez bénéficier d’un rabais de 25% et d’une flexibilité totale.

“Faire son épicerie en Suisse, ne coûte pas vraiment plus cher qu’à Montréal” a confié le journaliste et fan de la Suisse Jean-Michel Dufaux.

Aujourd’hui la Suisse, ce n’est plus une question de budget. Oui, c’est plus cher que certaines destinations Européenne, mais c’est une expérience unique pour laquelle de plus en plus de touristes sont prêts à payer.

Entrée en Suisse : suppression des quarantaines à partir de demain (samedi), renforcement des obligations de dépistage

Lors de sa séance, le Conseil fédéral a aussi modifié les conditions d’entrée sur le territoire. Demain, samedi 4 décembre 2021, plus aucun pays ne figurera sur la liste des pays concernés par une quarantaine. Mais pour prévenir autant que possible l’importation du variant, les exigences de dépistage qui s’appliquent à l’entrée en Suisse sont durcies. Toutes les personnes entrant sur le territoire, y compris les vaccinées et les guéries, doivent se faire tester. Outre un test PCR avant leur entrée, elles devront procéder à un deuxième test, PCR ou antigénique, entre le quatrième et le septième jour après leur arrivée. Ce deuxième test vise à garantir la détection des personnes qui se seraient infectées juste avant de partir ou pendant leur voyage. Ces dépistages sont à la charge des personnes concernées.

 

Partagez nous!

Postes connexes

Menu