• samedi le 4 février, 2023

Le gouvernement du Canada investit 557 millions de dollars dans le financement de l’infrastructure de Parcs Canada

Partagez nous!

Traversée de la dune de Cavendish, parc national de l’Î.-P.-É. (Groupe CNW/Parcs Canada)

17 novembre 2022 – Le réseau d’aires protégées géré par Parcs Canada est une porte d’entrée sur la nature, l’histoire et 450 000 km² de souvenirs d’un océan à l’autre. Les investissements dans ces lieux contribuent à la santé de notre patrimoine naturel et bâti, à la résilience face aux changements climatiques et à la création d’emplois dans nos collectivités, tout en permettant d’offrir aux visiteurs des expériences intéressantes et de grande qualité, dans un contexte sécuritaire, partout au Canada.

« Le gouvernement du Canada s’est engagé à assurer la durabilité des actifs de Parcs Canada afin que la vitalité culturelle, environnementale et économique que les lieux patrimoniaux nationaux procurent au Canada puisse perdurer dans l’avenir. Les solides améliorations apportées à l’infrastructure de Parcs Canada se traduisent par des avantages tangibles à l’échelle du pays, en favorisant la voie de la réconciliation, en intégrant l’énergie verte et la résilience climatique, en bonifiant l’offre touristique et les possibilités d’emploi, et en assurant l’inclusion de ces lieux de classe mondiale. En investissant dans la réfection du patrimoine bâti comme Grande-Grave, on encourage les visiteurs à découvrir les origines, les peuples et les contributions de ces lieux précieux et on s’assure qu’ils demeurent des sources de plaisir, d’apprentissage et de fierté nationale» explique L’honorable Steven Guilbeault, Ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada.

Aujourd’hui, l’honorable Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national et députée de Gaspésie–Les Îles-de-la-Madeleine, au nom de l’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada, a reconfirmé l’engagement du gouvernement du Canada à l’égard des biens de Parcs Canada et de la fonction essentielle qu’ils remplissent pour les Canadiennes et les Canadiens et les visiteurs, en accordant 557 millions de dollars sur trois ans pour assurer la poursuite des projets d’infrastructure et des travaux d’entretien essentiels. L’annonce a eu lieu virtuellement près du parc national Forillon et a mis en évidence un projet de presque 9,8 millions de dollars pour la restauration et la mise en valeur des maisons patrimoniales des familles expropriées de Grande-Grave, un secteur emblématique du parc national.

Le gouvernement s’engage à investir dans la revitalisation des actifs de l’infrastructure fédérale, pour le bienfait de l’ensemble de la population canadienne. La capacité de Parcs Canada à remplir son mandat de conservation et de mise en valeur des lieux historiques nationaux, des parcs nationaux et des aires marines nationales de conservation du Canada repose sur ses actifs. Plus qu’un simple soutien pour les visiteurs, ces actifs remplissent des fonctions essentielles, comme le transport, la gestion de l’eau, la sécurité publique et les services aux résidants et aux entreprises, tout en étant une source de fierté commune pour les Canadiennes et les Canadiens. De plus, ces destinations constituent des pierres angulaires de l’industrie du tourisme et jouent un rôle important dans les économies locales, contribuant à générer des retombées économiques annuelles de milliards de dollars. Pour les investissements prévus dans le secteur de Grande-Grave, il s’agit d’une reconnaissance importante pour les familles expropriées de Forillon et leur descendance et d’un premier pas vers la revitalisation d’un secteur qui fera rayonner la communauté gaspésienne et contribuera au développement touristique de la région.

Grâce à cet investissement fédéral, Parcs Canada ciblera les projets d’immobilisations hautement prioritaires, mènera à bien les travaux d’entretien essentiel des actifs et maintiendra la capacité de sa main-d’œuvre hautement qualifiée en la matière, afin de continuer à améliorer l’état de son portefeuille d’actifs dans toutes les régions du pays. Parcs Canada aborde les projets d’infrastructure de manière à soutenir les grandes priorités fédérales, comme l’inclusion des points de vue autochtones, l’atténuation des effets des changements climatiques, la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la réduction de l’empreinte environnementale et l’accent mis sur la durabilité, tout en assurant des installations efficaces, modernes, accessibles et inclusives dont l’ensemble des Canadiennes et Canadiens profiteront.

L’annonce attendue pour le secteur patrimonial de Grande-Grave comprend la restauration et la mise en valeur de bâtiments patrimoniaux, la commémoration de l’histoire des familles expropriées et la création d’une offre d’hébergement distinctive aux visiteurs dans ce secteur du parc national. Élaborée en partenariat avec le Regroupement des personnes expropriées de Forillon et leur descendance, cette vocation introduira une expérience enrichissante pour les visiteurs, qui auront l’occasion d’en apprendre davantage sur le passé difficile des familles expropriées ayant vécu à cet endroit au moment de la création du parc. En plus de constituer un bénéfice économique et touristique, cette nouvelle offre aux visiteurs sera l’occasion de faire revivre les traces du passé résidentiel du lieu, de raconter la grande histoire de Grande-Grave et l’incidence positive que les familles expropriées ont eue sur la nation, en plus de constituer une expérience d’appel unique dans la région gaspésienne. Des renseignements concernant d’autres projets d’infrastructure dans tout le pays bénéficiant de ce financement fédéral seront communiqués dans les semaines et mois à venir.

Les faits en bref
  • Parcs Canada est responsable de l’une des plus grandes collections de biens du gouvernement fédéral et, à ce titre, gère une variété de biens bâtis, dans 47 parcs nationaux, un parc urbain national, cinq aires marines nationales de conservation, 171 lieux historiques nationaux et neuf canaux patrimoniaux.
  • Le vaste portefeuille d’infrastructures de Parcs Canada compte plus de 18 500 biens bâtis tels que des autoroutes, des ponts, des barrages et d’autres infrastructures maritimes, des bâtiments historiques et des fortifications, des installations de traitement de l’eau et des eaux usées, des terrains de camping, des centres d’accueil et des bâtiments et complexes opérationnels.
  • Depuis 2015, le programme d’investissements fédéraux dans l’infrastructure a permis à Parcs Canada d’améliorer l’état d’environ 5 000 biens dans tout le pays. Ces améliorations permettent de garantir la sécurité publique, la qualité, la fiabilité et l’inclusion de l’offre aux visiteurs, et d’intégrer des technologies vertes et la résilience climatique, tout en rapprochant les Canadiennes et les Canadiens de la nature et de l’histoire.
  • Ce financement provisoire servira à lancer des projets d’immobilisations hautement prioritaires pour Parcs Canada afin de continuer à améliorer l’état de ses actifs dans toutes les régions du pays. Il s’agit d’une mesure provisoire conçue pour soutenir la transition de Parcs Canada à la durabilité à long terme de son portefeuille d’immobilisations.
  • En juin 1970, Forillon devient le premier parc national du Québec au sein du réseau canadien. Situé à l’extrémité est de la péninsule gaspésienne, le parc national Forillon assure la sauvegarde d’un territoire de 244,8 km2, incluant une bande marine de plus de 150 m de largeur (4,4 km2).
  • Le secteur patrimonial de Grande-Grave est un lieu idéal pour mettre en valeur le riche patrimoine culturel de Forillon et commémorer les anciens résidants de cette région. Parcs Canada a développé, en concertation avec le milieu et les familles expropriées, un projet unique de sauvegarde et de mise en valeur qui vise à attribuer aux maisons de Grande-Grave une vocation d’hébergement de type « chalet patrimonial ».
  • Ce projet détient l’appui d’une douzaine d’organismes du milieu, incluant l’Association touristique régionale de la Gaspésie, Destination Gaspé, ainsi que le Regroupement de personnes expropriées de Forillon et leur descendance.
  • Du 7 au 19 décembre 2022, le Canada accueillera les Parties à la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique à Montréal, au Québec, dans le cadre de la COP15, qui sera axée sur la négociation d’un nouveau cadre mondial pour la biodiversité. Le réseau des aires protégées au Canada joue un rôle important pour aider à faire face aux effets des changements climatiques en protégeant et en restaurant des écosystèmes sains et résistants et en contribuant au rétablissement des espèces en péril. Les biens construits de Parcs Canada servent de base à ces efforts de conservation d’un océan à l’autre.
Partagez nous!

Postes connexes

Menu