• mardi le 30 novembre, 2021

Les hôtels de Cancun et de la Riviera Maya dépensent jusqu’à 5700 dollars par mois pour le ramassage des algues sargasses

Partagez nous!

 

Image : Riviera Maya News

14 septembre 2021 – Alors que les algues envahissent les plages de Quintana Roo, les hôtels de Cancun et de Riviera Maya dépensent entre 4000 et 5700 $USD par mois afin de nettoyer leurs plages.

Le responsable de l’association hôtelière de la Riviera Maya, Toni Chávez, a expliqué que les coûts de lutte contre les algues sargasses sont très élevés car ils impliquent le déploiement de barrières ancrées au fond de la mer et un nettoyage quotidien, à la fois manuel et mécanisé. À cela s’ajoutent les frais de ramassage et de dépôts quotidiens.

Il a déclaré qu’en moyenne, certains hôtels dépensent plus de 5600 dollars par mois pour débarrasser leurs plages des algues sargasses. Comme cette saison devrait durer plus longtemps que les autres, les hôtels s’attendent à des dépenses supplémentaires de l’ordre de 31000 $USD.

Bien qu’il reconnaisse la contribution de la marine pour le ramassage des algues, les volumes qu’elle parvient à collecter en mer sont minimes par rapport à ce qui est collecté sur les plages.

Il explique que si la marine déclare avoir ramassé environ 500 tonnes en mer pendant la saison en cours, sur les plages, les hôtels ont ramassé plus de 5 000 tonnes, ce qui témoigne du déploiement insuffisant des navires qui luttent contre les sargasses.

Toni Chávez explique que les navires de la marine chargés de sargasses se déplacent très lentement, ce qui ne leur permet qu’un seul ramassage par jour. Il ajoute qu’une fois les navires chargés, il n’y a pas de quais le long de la côte pour les décharger, ce qui signifie qu’il faut décharger les algues collectées dans l’eau où elles sont à nouveau collectées par des bateaux plus petits, ramenées à terre puis finalement éliminées, notant que c’est un processus qui prend beaucoup de temps.

Compte tenu de la situation actuelle, il demande au gouvernement de l’État d’utiliser une partie de la taxe touristique perçue pour construire un quai où les navires de la marine pourront décharger les sargasses et accélérer le processus de collecte.

Source : Riviera Maya News

Partagez nous!

Postes connexes