• dimanche le 26 septembre, 2021

Les navires de croisière seront autorisés dans les eaux canadiennes à partir du 1er novembre 2021

Partagez nous!

16 juillet 2021 – Le ministre des Transports, Omar Alghabra, a annoncé hier que l’interdiction des navires de croisière au Canada, qui devait prendre fin le 28 février 2022, sera levée à compter du 1er novembre 2021.

Le ministre Alghabra a attribué cette fin anticipée de l’interdiction au succès de la campagne de vaccination du Canada.

Lors d’une conférence de presse tenue hier à Victoria, en Colombie-Britannique, le ministre Alghabra a fait cette annonce :

« Je sais que beaucoup d’entre vous se demandent quand nous pourrons à nouveau voir des navires de croisière ici, au Canada. »

« Et comme vous vous en souvenez peut-être, la dernière fois que nous avons fait une annonce sur les croisières, nous avons dit que ces navires ne seraient pas autorisés dans les eaux canadiennes avant le 28 février 2022. »

« Maintenant, grâce au travail extraordinaire des Canadiens qui se sont fait vacciner et qui ont suivi les conseils de santé publique pour traverser la pandémie mondiale de COVID-19, le gouvernement est maintenant prêt à annoncer que nous accélérons le calendrier de reprise des activités des navires de croisière. »

À partir du 1er novembre 2021, les navires de croisière seront autorisés dans les eaux canadiennes, a déclaré le ministre Alghabra.

« Cela signifie que les exploitants de navires de croisière seront en mesure de se préparer pour des opérations complètes dès le début de la saison 2022. Cela signifie également que notre calendrier sera aligné sur celui de nos voisins américains », a-t-il déclaré.

« Et je tiens à souligner que cela est possible grâce à la façon dont les Canadiens ont réagi aux conditions de la pandémie mondiale. Chaque personne qui est allée se faire vacciner nous a permis d’en arriver là aujourd’hui », a-t-il ajouté.

L’industrie des navires de croisière représente normalement plus de 4 milliards de dollars par an pour l’économie canadienne.

« Elle est vitale pour les communautés centrales et les villes portuaires qui accueillent les visiteurs des navires de croisière, et je suis heureux d’annoncer cette bonne nouvelle aujourd’hui, ici même à Victoria », a-t-il déclaré.

La levée de l’interdiction à compter du 1er novembre dépendra de la situation de la santé publique à ce moment-là, en particulier dans les communautés où les navires de croisière font escale.

« Il est important de reconnaître que la pandémie mondiale n’est pas encore terminée. Le gouvernement continue de conseiller aux Canadiens d’éviter tout voyage à bord de navires de croisière à l’extérieur du pays. Mais nous avons confiance en l’avenir. »

L’interdiction est en place depuis les premiers jours de la pandémie, et en février 2021, elle a été prolongée jusqu’en février 2022.

L’interdiction signifie actuellement que:

  • Les embarcations de plaisance utilisées pour des activités axées sur l’aventure demeurent également interdites dans les eaux arctiques.
  • L’entrée dans les eaux côtières de l’Arctique, y compris celles bordant le Nunatsiavut, le Nunavik et la côte du Labrador, demeure interdite aux navires à passagers transportant plus de 12 personnes.
  • La circulation des navires de croisière transportant plus de 100 personnes demeure interdite dans les eaux canadiennes.

Les grands navires de croisière navigant vers l’Alaska, qui sont un atout pour l’économie de certaines villes telles que Vancouver et Victoria ainsi que d’innombrables petites entreprises, doivent actuellement contourner les ports canadiens pour la saison d’été 2021, dans le cadre de la loi sur la relance du tourisme en Alaska, adoptée en mai 2021.

Source : Kathryn Folliott pour le groupe Travelweek/Profession Voyages

Partagez nous!

Postes connexes