• dimanche le 26 septembre, 2021

Princess et HAL annoncent des croisières en Alaska pour l’été 2021 sans escale au Canada

Partagez nous!

21 mai 2021 – Les premiers itinéraires de croisière à redémarrer au départ des États-Unis pour l’été 2021 pourraient être des croisières de en Alaska sans escale au Canada. En effet, il a été annoncé aujourd’hui que l’Alaska Tourism Recovery Act a été adopté par la Chambre des représentants des États-Unis, et quelques heures plus tard, Princess et Holland America Line ont annoncé de nouvelles croisières en Alaska à compter de juillet.

Comme rapporté sur Profession Voyages le 17 mai, l’Alaska Tourism Recovery Act a reçu le premier feu vert du Sénat américain la semaine dernière. L’étape suivante consistait à faire adopter la nouvelle politique par la Chambre des représentants, ce qui a été fait aujourd’hui. Il ne manque plus que la signature du président Biden, et les navires de croisière pourront naviguer vers l’Alaska cet été en contournant complètement le Canada.

Si l’Alaska Tourism Recovery Act est une bonne nouvelle pour les compagnies de croisière américaines qui cherchent à sauver la saison des croisières en Alaska de l’été 2021, c’est une mauvaise nouvelle pour les villes portuaires canadiennes et les autres activités touristiques canadiennes qui dépendent de la saison des croisières en Alaska.

Les navires non immatriculés aux États-Unis ne peuvent pas embarquer et débarquer des passagers dans plus d’un port américain, sauf si l’itinéraire comprend également un port étranger. Pour les croisières en Alaska, les « ports étrangers » ont toujours été canadiens. Tout cela fait partie de la loi américaine sur les services aux navires à passagers (PVSA).

La loi sur la relance du tourisme en Alaska ne prévoit qu’une exemption temporaire, jusqu’en février 2022, date à laquelle l’interdiction des navires de croisière au Canada, prolongée d’un an en février 2021 par le ministre des transports Omar Alghabra, doit expirer.

Il s’agit de la seule lueur d’espoir pour les villes portuaires canadiennes comme Vancouver et Victoria, ainsi que pour les entreprises touristiques canadiennes, grandes et petites, qui dépendent fortement des revenus apportés par la saison des croisières en Alaska.

PRINCESS CRUISES PRÉVOIT UNE REPRISE AUX ÉTATS-UNIS LE 25 JUILLET AU DÉPART DE SEATTLE

Princess Cruises a annoncé qu’à la suite de l’adoption de la loi sur la reprise du tourisme en Alaska, de la collaboration avec les représentants du gouvernement de l’Alaska et des directives récentes du CDC, la compagnie de croisières a l’intention de reprendre ses activités aux États-Unis avec une saison partielle de croisières en Alaska au départ de Seattle.

Du 25 juillet au 26 septembre 2021, des croisières de sept jours aller-retour au départ de Seattle, à bord du Majestic Princess, seront ouvertes à la vente le 21 mai 2021. Les ports d’escale comprennent Juneau, Skagway et Ketchikan, ainsi que le parc national de Glacier Bay.

« Nous avons travaillé vers cette reprise de service depuis plus d’un an et redémarrer avec nos croisières en Alaska est incroyablement gratifiant. Nous tenons à exprimer notre plus sincère reconnaissance aux sénateurs Lisa Murkowski et Dan Sullivan, au membre du Congrès Don Young et au gouverneur Mike Dunleavy pour leurs efforts inlassables au nom des nombreuses petites entreprises qui sont essentielles au tourisme en Alaska », a déclaré Jan Swartz, président de Princess Cruises.

« Par ailleurs, nous aimerions remercier nos partenaires de longue date au CDC, en Alaska et au port de Seattle, qui ont contribué à la réalisation de ce projet. Notre passion a toujours été d’offrir à nos clients une expérience de voyage vraiment unique. Nous sommes ravis de pouvoir le faire à nouveau, en toute sécurité et en toute confiance ».

Princess précise que les détails sur les repas, les divertissements et les excursions à terre sont en cours de finalisation et seront communiqués dans les semaines à venir.

Les croisières sont disponibles pour les passagers qui ont reçu leur dernière dose d’un vaccin approuvé contre la COVID-19 au moins 14 jours avant le début de la croisière et disposant d’une preuve de vaccination.

Pour permettre la reprise, toutes les autres croisières aller-retour au départ de Seattle sur le Emerald Princess, y compris l’Alaska Inside Passage et une croisière sur la côte nord de la Californie, seront annulées. Pour les clients ayant réservé sur un voyage en Alaska annulé, Princess offrira de déplacer et de donner la priorité aux croisières du Majestic Princess partant le jour suivant en 2021. Les clients peuvent également choisir un crédit de croisière future (CCF) équivalent à 100 % du tarif de la croisière payé plus un bonus CCF supplémentaire non remboursable égal à 10 % du tarif de la croisière payé (minimum 25 USD) ou un remboursement complet de la forme de paiement originale. Les demandes doivent être reçues par ce formulaire en ligne avant le 30 juin 2021, sinon les clients recevront automatiquement l’option CCF. Les CCF peuvent être utilisés pour toutes les croisières réservées avant le 31 décembre 2022 et dont le départ est prévu avant cette date.

LA REPRISE EN ALASKA DE HOLLAND AMERICA EST PRÉVUE POUR LE 24 JUILLET

Holland America Line, une autre compagnie de Carnival Corp., prévoit également de reprendre ses croisières vers l’Alaska en juillet, au départ de Seattle, à bord du Nieuw Amsterdam.

Les réservations sont ouvertes pour les 10 départs du samedi qui auront lieu du 24 juillet au 2 octobre. L’itinéraire “Alaskan Explorer” de sept jours fera escale à Juneau, Icy Strait Point, Sitka et Ketchikan.

« Holland America Line effectue des croisières en Alaska depuis près de 75 ans, et nous nous sentons profondément engagés à essayer d’aider nos amis de “la Grande Terre” à se remettre sur pied de toutes les manières possibles cet été », a déclaré Gus Antorcha, président de Holland America Line. « Compte tenu de la récente collaboration positive du CDC, ainsi que de l’optimisme quant à une résolution avec la PVSA, nous pensons que c’est le moment ou jamais de nous donner une chance de faire revenir les croisières en Alaska cette année ».

Source : Kathryn Folliott pour le groupe Travelweek/Profession Voyages

Traduction : Emmanuelle Bouvet

Partagez nous!

Postes connexes