• lundi le 21 juin, 2021

Suppression des frais de modification de vols? Après les turbulences de 2020, tout est possible!

Partagez nous!

12 janvier 2021 — Les compagnies aériennes sont tellement en mode survie en ce moment que toute discussion sur les redevances semble absurde. Les compagnies aériennes essaient simplement de faire monter les passagers dans leurs avions en pleine pandémie (en plus, dans le cas du Canada, de nombreuses restrictions de voyage), sans compter les dollars gagnés grâce à de l’espace supplémentaire pour les jambes ou à un surclassement de repas.

Et pourtant, pour les grands transporteurs américains – Delta, American Airlines et United – la récente suppression des frais de modification pour les vols internationaux est la cerise sur le gâteau, dans le bon sens du terme, selon Jay Sorensen.

Jay Sorensen est le Président Produit, partenariat et pratique marketing de la société de conseils IdeaWorksCompany, basée aux États-Unis, qui produit les séries de recettes secondaires de CarTrawler avec des rapports annuels compagnie par compagnie.

“C’est un bon indicateur. Jusqu’à présent, ils s’étaient presque entièrement concentrés sur les vols intérieurs. Les compagnies aériennes disent que les voyages internationaux reprennent”, explique M. Sorensen.

Ce qui est vraiment remarquable, c’est l’annonce faite par Delta le 9 décembre dernier de l’élimination définitive des frais de modification pour les billets Delta lorsqu’on voyage de l’Amérique du Nord vers n’importe quel endroit dans le monde.

Alors que l’industrie du voyage sait prendre avec des gants toute annonce concernant l’élimination des frais – comme le dit Sorensen, “dans l’industrie du transport aérien, je pense que ‘de façon permanente’ signifie environ trois ans” – la décision de Delta a néanmoins été un autre changement radical durant cette année déjà très changeante.

La plupart des compagnies aériennes ont fixé des dates d’expiration pour les frais de modification supprimés pendant la pandémie, ou du moins ont choisi la voie du “jusqu’à nouvel ordre“. Actuellement, la politique de réservation flexible d’Air Canada permet aux voyageurs d’effectuer un changement unique sans frais pour toute réservation nouvelle ou existante effectuée jusqu’au 28 février 2021 pour un voyage initial du 1er mars 2020 au 28 février 2022. Pour tout billet acheté actuellement, les frais de modification sont supprimés pour tout changement ultérieur sur ce billet, ajoute le porte-parole d’Air Canada, Peter Fitzpatrick.

Interrogé sur la possibilité pour Air Canada d’envisager une décision similaire à celle de Delta, M. Fitzpatrick a répondu “Nous surveillons toujours les tendances du secteur afin de rester compétitifs, mais il n’y a pas de mise à jour pour le moment“.

Lorsqu’une compagnie aérienne dit qu’elle se débarrasse définitivement d’une redevance, qu’advient-il de cette source de revenus?

Selon M. Sorensen, à l’avenir, se débarrasser d’un important générateur de revenus comme les frais de modification signifierait deux choses pour une compagnie aérienne : ces compagnies pourraient se retrouver à un niveau de profit malsain, ou elles devraient trouver quelque chose pour remplacer les revenus perdus.

Comme des tarifs aériens plus élevés? Très probablement, dit M. Sorensen.

“Il faut que quelque chose donne. Pendant longtemps, les consommateurs ont bénéficié de tarifs aériens inférieurs à ce qu’ils auraient pu être”, explique M. Sorensen. “Aujourd’hui, les choses sont en chute libre et les consommateurs seront récompensés par des tarifs plus bas que les tarifs économiques. Il y aura des offres, mais après une période de récupération d’un à deux ans, les tarifs aériens augmenteront, dit-il.

Source : Kathryn Folliott pour le Groupe Travelweek/Profession Voyages.

Partagez nous!

Postes connexes