• lundi le 21 juin, 2021

Trudeau n’exclut pas de possibles restrictions pour les voyages nationaux

Partagez nous!

16 avril 2021 – Le premier ministre Justin Trudeau a indiqué que des restrictions sur les voyages interprovinciaux ne sont pas à exclure alors que la troisième vague de COVID-19, due aux variants, se propage de plus en plus au Canada.

Plus tôt cette semaine, le premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan, a déclaré que la province envisageait de restreindre les déplacements en raison de l’augmentation du nombre de cas de COVID-19. L’Ontario et le Québec ont également été durement touchés par les variants.

« Nous sommes dans une nouvelle phase de la crise de COVID-19 et notre approche a toujours été d’être réactifs et de nous concentrer sur ce que nous pouvons faire pour assurer la sécurité des gens », a déclaré John Horgan.

Interrogé sur les restrictions de voyage au Canada, Justin Trudeau a déclaré à la CBC :

« À chaque étape, j’ai soutenu les premiers ministres et les dirigeants des territoires pour qu’ils assurent la sécurité des gens. Comme nous l’avons vu avec la bulle de l’Atlantique, comme nous l’avons vu avec les territoires de l’Arctique, ils prennent la décision de fermer les frontières des régions. Nous soutenons ces démarches. »

John Horgan a déclaré que les mesures de la Colombie-Britannique pourraient inclure le contrôle des réservations des visiteurs dans les hôtels, les gîtes touristiques et les campings.

Il a aussi déclaré que le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, et lui ont discuté des questions relatives aux voyages entre les provinces et des répercussions possibles sur le nombre de cas de COVID-19.

« Nous partageons nos inquiétudes concernant les personnes qui vont et viennent entre l’Alberta et la Colombie-Britannique, qu’il s’agisse de voyages essentiels ou non, et les conséquences que cela a sur le nombre de cas dans nos juridictions respectives », a déclaré John Horgan.

L’été dernier, plusieurs incidents ont été signalés tel que des altercations ou encore des actes de vandalisme sur des véhicules portant des plaques d’immatriculation de l’Alberta à Sicamous, Revelstoke et Trail.

Plus tôt cette année, John Horgan a écarté la possibilité d’imposer des restrictions aux déplacements interprovinciaux, affirmant qu’un examen juridique avait révélé que la Colombie-Britannique n’avait pas le pouvoir d’empêcher les visiteurs d’entrer dans la province.

Mais John Horgan a laissé entendre mardi dernier que la question pourrait être réexaminée.

« Nous écoutons les conseils des responsables de la santé publique. Nous suivons ces conseils », a-t-il déclaré. « Nous suivons les données scientifiques et si le Dr Henry pense qu’il est possible d’utiliser une certaine forme de restrictions frontalières, nous l’examinerons. »

La CBC rapporte également que, selon l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), en date du 30 mars 2021, plus de 200 voyageurs ont reçu des amendes pour ne pas avoir appliqué la règle de quarantaine obligatoire de trois nuits d’hôtel à leur arrivée au Canada en provenance de destinations internationales.

Deux voyageurs qui n’ont pas respecté la quarantaine à l’hôtel, interrogés par la CBC, ont déclaré qu’ils avaient des inquiétudes quant à la sécurité et au laxisme des protocoles de COVID-19.

Source: Groupe Travelweek/Profession voyages

Partagez nous!

Postes connexes