• mardi le 25 janvier, 2022

Le gouvernement canadien annonce de nouvelles mesures aux frontières pour se protéger contre le variant omicron

Partagez nous!

26 novembre 2021 – Le gouvernement canadien prend des mesures rapides dans le but de minimiser l’impact du nouveau variant préoccupant.

Plus tôt dans la journée, l’OMS a nommé ce variant B.1.1.529 « omicron ».

Lors d’une séance d’information cet après-midi, le gouvernement fédéral a noté qu’il n’y a actuellement aucun vol direct vers le Canada en provenance de l’un des 7 pays qui traitent actuellement du variant omicron : Afrique du Sud, Lesotho, Botswana, Zimbabwe, Mozambique, Namibie et Eswatini.

Bien qu’il n’y ait pas de vols directs, le gouvernement fédéral cherche toujours à éviter toute épidémie avec le variant omicron ici au Canada avec les mesures suivantes, qui entrent en vigueur immédiatement :

  • Les ressortissants étrangers qui ont voyagé dans l’un des 7 pays au cours des 14 derniers jours se verront interdire l’entrée au Canada
  • Les voyageurs venant au Canada de l’un des 7 pays via une autre destination de transit doivent être testés à leur dernier point de transit et mis en quarantaine à leur arrivée
  • Toute personne entrée au Canada en provenance de l’un de ces 7 pays au cours des 14 derniers jours doit immédiatement commencer à se mettre en quarantaine et à subir un test de dépistage de la COVID-19.
  • Affaires mondiales Canada publiera un avis aux voyageurs demandant à tous les Canadiens de ne pas se rendre en Afrique australe

L’administratrice en chef de la santé publique, la Dre Theresa Tam, a noté qu’il n’y a actuellement aucun cas connu du variant omicron au Canada.

Le ministre des Transports Omar Alghabra était présent au briefing d’aujourd’hui. « Le gouvernement continue de prendre des mesures sans précédent et décisives » pour contenir de nouvelles vagues et épidémies de la COVID-19, a-t-il déclaré.

La ministre Alghabra a déclaré que les mesures annoncées aujourd’hui resteront en vigueur au moins jusqu’au 31 janvier 2022.

Partout dans le monde, le Royaume-Uni a annoncé qu’il interdisait les vols en provenance des pays d’Afrique australe à compter de midi aujourd’hui, et que toute personne récemment arrivée de ces pays serait invitée à passer un test de coronavirus.

L’Allemagne a déclaré que son interdiction de vol pourrait être promulguée dès vendredi soir. Le ministère italien de la Santé a également annoncé des mesures visant à interdire l’entrée en Italie de toute personne ayant séjourné dans les sept pays d’Afrique australe,

Plus tôt dans la journée, le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a appelé à des mesures frontalières plus strictes à la lumière du nouveau variant COVID-19.

Ford indique qu’il souhaite que le gouvernement fédéral interdise les vols et les passagers en provenance de “pays préoccupants” jusqu’à ce qu’il soit déterminé que les vaccins protègent contre la variante.

Le Dr Tam a déclaré que bien que l’on en sache peu sur le variant omicron à l’heure actuelle, “chaque couche offre une couche de protection supplémentaire”.

On a demandé au ministre Alghabra si les 7 pays n’étaient qu’une première phase. « Nous surveillerons et continuerons toujours de surveiller les données que nous recevons du monde entier… et nous prendrons des mesures de précaution supplémentaires si nécessaire. Nous réévaluerons et réévaluerons constamment cette liste de 7 pays », a-t-il déclaré.

Source: Associated Press et pour le groupe Travelweek

Partagez nous!

Postes connexes

Menu