• mardi le 9 août, 2022

Le gouvernement indique que les mesures frontalières actuelles resteront en place au moins jusqu’au 30 septembre

Partagez nous!

30 juin 2022 – Le gouvernement fédéral a annoncé qu’il prolongera les mesures frontalières actuelles pour les voyageurs entrant (ou revenant) au Canada.

Les exigences pour les voyageurs arrivant au Canada devraient rester en vigueur au moins jusqu’au 30 septembre 2022.

La pause des tests aléatoires obligatoires se poursuivra dans tous les aéroports jusqu’à la mi-juillet, pour les voyageurs qui se qualifient comme étant entièrement vaccinés. La suspension est entrée en vigueur pour la première fois le 11 juin 2022, dans le but de faciliter les opérations dans les aéroports dépassés.

Pendant ce temps, le gouvernement fédéral va de l’avant avec son changement prévu de tests COVID-19 pour les voyageurs aériens en dehors des aéroports pour sélectionner les magasins de fournisseurs de tests, les pharmacies ou sur rendez-vous virtuel.

Les tests aléatoires obligatoires se poursuivent aux points d’entrée terrestres, sans changement. Les voyageurs qui ne se qualifient pas comme complètement vaccinés, à moins d’en être exemptés, continueront à se tester les jours 1 et 8 de leur quarantaine de 14 jours.

Le gouvernement affirme que le déplacement des tests en dehors des aéroports permettra au Canada de s’adapter à l’augmentation du nombre de voyageurs tout en étant en mesure de surveiller et de réagir rapidement aux nouvelles variantes préoccupantes ou aux changements de la situation épidémiologique.

Tous les voyageurs doivent continuer à utiliser ArriveCAN (par exemple, l’application mobile gratuite ou le site Web) pour fournir les informations de voyage obligatoires dans les 72 heures avant leur arrivée au Canada et/ou avant d’embarquer sur un bateau de croisière à destination du Canada, à quelques exceptions près. Des efforts supplémentaires sont déployés pour améliorer la conformité à ArriveCAN, qui est déjà supérieure à 95 % pour les voyageurs arrivant par voie terrestre et aérienne combinées.

« Comme nous l’avons toujours dit, les mesures frontalières du Canada resteront flexibles et adaptables, guidées par la science et la prudence », a déclaré le ministre de la Santé, Jean-Yves Duclos.

Le ministre des Transports, Omar Alghabra, a ajouté : « L’engagement de notre gouvernement sera toujours de protéger les passagers, les employés et leurs communautés des impacts de la COVID-19, tout en maintenant notre système de transport solide, efficace et résilient à long terme.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu