• jeudi le 6 mai, 2021

Sentier des cimes : un projet de taille pour les Laurentides !

Partagez nous!

3 mai 2021 – Le projet de construction du Sentier des cimes dans la région des Laurentides a enfin repris ce mois-ci, après presque un an d’arrêt dû à la pandémie, et devrait ouvrir ses portes à l’été 2022.

Situé à Saint-Faustin-Lac-Carré, le site offrira aux visiteurs la possibilité de marcher sur pas moins de 1250 mètres de passerelles de bois à travers la forêt et de profiter d’une vue unique de 360 degrés sur les montagnes et le paysage des Laurentides depuis le sommet d’une tour d’observation de 40 mètres de haut.

Il s’agit d’un projet inédit en Amérique du Nord entrepris par la société allemande EAK qui travaille en collaboration avec les entreprises locales pour créer la structure en bois qui devrait se fondre parfaitement dans la nature. La société allemande compte déjà de nombreuses installations de Sentiers des cimes en Europe.

« Nous sommes impatients de voir progresser, au cours des prochains mois, la construction de cette installation qui garantit une expérience nature unique tout en combinant l’éducation et encourage la protection de l’environnement. » déclare Bernd Bayerköhler, PDG d’EAK-Sentier des cimes.

La MRC des Laurentides a entrepris des travaux de rénovation extérieure du bâtiment principal et d’autres infrastructures du site. Pour la MRC, ce projet est une manière de « donner une nouvelle vie au site et de préserver le patrimoine historique ».

Construit sur le site de l’ancienne pisciculture, le Sentier des cimes comprendra aussi un restaurant, un magasin, des stations éducatives sur l’environnement et des modules à sensations fortes dont un filet installé au centre de la tour où il sera possible de marcher.

Ce site exceptionnel devrait être une attraction importante dans la région et un lieu idéal pour les excursions en pleine nature. « Il s’agit d’un important investissement d’un partenaire étranger mais également d’une heureuse association avec cette entreprise soucieuse de l’environnement et du développement durable. » exprime Marc L’Heureux, préfet de la MRC des Laurentides.

Source : MRC Laurentides

Partagez nous!