• vendredi le 18 juin, 2021

La fermeture de la frontière canado-américaine est de nouveau prolongée jusqu’au 21 avril

Partagez nous!

18 mars 2021 – La fermeture de la frontière canado-américaine a été prolongée, encore une fois, de 30 jours supplémentaires.

Le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Bill Blair, a tweeté la nouvelle ce matin.

«Les restrictions de voyage non essentielles avec les États-Unis ont été prolongées jusqu’au 21 avril 2021. Nous continuerons de fonder nos décisions sur les meilleurs conseils de santé publique disponibles pour protéger les Canadiens du COVID-19», a déclaré Blair.

Alors que le programme de vaccination du Canada est bien engagé et que les vaccins aux États-Unis sont à plus de 2 millions par jour, les variantes ont alimenté ce que la plupart appellent une troisième vague, et une grande partie du Canada est toujours en lock-out ou à des niveaux élevés de restrictions.

Comme l’a rapporté Profession Voyages le 15 mars, lors d’une conférence de presse à Québec, le premier ministre Justin Trudeau a déclaré que même s’il y a des «discussions en cours» sur la frontière, «la première priorité du Canada sera toujours d’assurer la sûreté et la sécurité de nos citoyens.»

“Nous avons tous hâte de voyager à nouveau”, a-t-il déclaré lundi, tout en notant que la santé et la sécurité doivent passer avant tout. La réouverture de la frontière aura lieu «éventuellement, mais pas pour aujourd’hui».

Beaucoup de professionnels dans l’industrie du voyage demandent plus qu’un plan, ou du moins des repères. Et pas seulement pour la frontière canado-américaine, mais aussi pour les frontières du Canada pour tous les voyages.

Inscrite à l’ordre du jour de la prochaine réunion Zoom de l’ACITA avec le ministre des Transports Omar Alghabra, la cofondatrice de l’ACITA, Brenda Slater, a déclaré à Travelweek le 15 mars: «Nous avons également besoin d’un plan clair pour rouvrir nos frontières quand il sera sécuritaire de le faire, pour rétablir la confiance dans les conseillers et auprès des consommateurs pour relancer notre industrie. »

Pendant ce temps, l’ACTA, qui a eu des discussions avec le ministère des Transports et est également en pourparlers avec le ministère des Finances espère également un redémarrage basé sur des mesures. Tout redémarrage pour les voyages et le tourisme ne viendra pas avec une date magique mais plutôt un ensemble de conditions, a déclaré la présidente de l’ACTA, Wendy Paradis, lors du webinaire de l’ACTA plus tôt ce mois-ci. Comme elle l’a fait remarquer, les conditions pourraient inclure le nombre de cas de COVID, le nombre d’hospitalisations, le nombre de Canadiens vaccinés et le développement d’outils de vérification de la vaccination.

Partagez nous!

Postes connexes