• samedi le 19 juin, 2021

Reprise des croisières: un célèbre expert donne son avis

Partagez nous!

22 mars 2020 – « J’étais aux anges ».

C’est ce qu’a ressenti « The Cruise Guy », Stewart Chiron, expert de l’industrie des croisières, lorsqu’il a entendu parler des nouveaux itinéraires aux Bahamas et dans les Caraïbes de Crystal Cruises, Celebrity Cruises et Royal Caribbean au départ prévu en juin et juillet 2021.

Ce sont là les premières croisières océaniques du continent américain, après plus d’un an de pause en raison de la pandémie de COVID-19 et de la suspension des opérations imposée par le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC).

La réaction de Stewart Chiron a sans doute été partagée par plus d’un membre de l’industrie, même ici au Canada, où la suspension actuelle des vols vers les destinations soleil, les règles de quarantaines de 14 jours et de 3 jours à l’hôtel, les mesures de tests PCR et d’autres restrictions font qu’il est beaucoup plus difficile pour les agents de voyages canadiens que pour les agents américains de promouvoir et de réserver des voyages pour leurs clients.

Vendredi dernier, Royal Caribbean a annoncé de nouveaux itinéraires à Cozumel et aux Bahamas à partir du 12 juin. Celebrity Cruises proposera des itinéraires dans les Caraïbes au départ de Saint-Martin à partir du 5 juin. Quant à Crystal Cruises, ses itinéraires aux Bahamas débuteront le 3 juillet.

Après l’ouverture des ventes pour les croisières aux Bahamas le 18 mars, Crystal Cruises a enregistré le plus grand nombre de réservations de son existence en une seule journée. Plus de 25 % des places de ses 16 croisières ont été réservées au cours des 24 premières heures. Et près de 200 voyageurs ont réservé des croisières consécutives.

Image: Stewart Chiron

Installé en Floride, Stewart Chiron est connu pour ses apparitions dans de nombreux médias, de CNN à Good Morning America. Il compte 34 ans d’expérience dans le secteur des croisières, et compte 276 voyages.

Nous nous sommes entretenus avec Stewart Chiron pour connaître son point de vue sur les nouvelles croisières, sur les croisières « tous vaccinés », l’attente du feu vert du CDC et bien d’autres sujets encore.

Tout le monde dans le secteur du voyage (les compagnies de croisière, les agents de voyage – ainsi que les croisiéristes eux-mêmes) souhaite vraiment que les nouveaux itinéraires de croisière aux Bahamas et aux Caraïbes annoncés par Royal Caribbean, Celebrity et Crystal fonctionnent. Quelles ont été vos premières impressions lorsque ces nouvelles croisières ont été annoncées ?

Stewart Chiron : « J’étais aux anges lorsque les compagnies de croisière ont enfin annoncé leur retour. Le moment est venu pour les compagnies de croisière de reprendre les départs en toute sécurité. »

Les volumes de réservation seront sans doute très élevés, ce qui est formidable. Il serait décevant de devoir suspendre à nouveau les croisières, malgré tous les efforts des compagnies de croisière. Dans quelles mesures ces premières croisières sont-elles cruciales pour que le secteur puisse se rétablir?

 « Les premiers voyages sont importants. Mais il est essentiel de garder à l’esprit que les imprévus sont inévitables. Il faut donc avoir des attentes réalistes et faire preuve de patience. Je m’attends à ce que le processus d’embarquement soit plus lent et je reconnais que le service à bord avoir quelques défauts à régler car le personnel doit remettre la machine en marche. Cependant le retour en arrière n’est en aucun cas envisagé. Le secteur des croisières doit aller de l’avant. »

Pensez-vous que les compagnies de croisière en ont eu assez d’attendre que le CDC donne son feu vert pour les croisières au départ des ports américains ? Avez-vous entendu quelque chose qui indique que le CDC et les compagnies de croisière sont sur le point d’annoncer des ports américains dans un avenir proche ?

 « Le secteur des croisières souhaite vivement collaborer avec le CDC pour reprendre les départs des ports américains dès que possible ! En attendant que le CDC relance le dialogue avec le secteur, les compagnies de croisière élaborent des plans alternatifs. De nombreuses compagnies ont constitué leurs propres panels de santé avec des médecins et des scientifiques de premier plan afin de s’assurer qu’elles disposent des protocoles et des procédures les plus récents en utilisant les meilleures sciences et technologies disponibles. Plusieurs compagnies de croisière ont déjà navigué en Europe, à partir de juin dernier, et ont partagé beaucoup d’informations. »

Pensez-vous que l’obligation de vaccination pour les passagers de croisière est inévitable et la seule démarche à suivre, en l’absence d’alternatives?

« Avec si peu de personnes vaccinées actuellement, il pourrait être difficile de remplir les navires même à des capacités réduites avec un obligation de vaccination. Il est encourageant de voir que de plus en plus de personnes se font vacciner, mais il faut reconnaître que la présence des enfants et des jeunes adultes est très importante pour le succès du secteur des croisières et qu’il faudra du temps avant qu’ils ne se fassent vacciner. »

« Certaines des technologies dont le secteur des croisières a besoin n’ont pas encore été diffusées. Les tests COVID-19, les contrôles de température, la distanciation sociale et même les vaccins font partie de la formule mais ne sont pas la solution. C’est la combinaison de nombreux protocoles, procédures et technologies qui aidera le secteur à progresser. Ces efforts rendront les croisières plus sûres. Certains passagers infectés par le COVID-19 monteront inévitablement à bord et c’est la façon dont les compagnies de croisière gèrent ces situations, minimisent les problèmes et les désagréments, qui fait toute la différence. »

L’une des croisières MSC d’été 2020 en Europe, a refusé de faire remonter à bord une famille ayant participé à une excursion à terre non MSC et violé les protocoles. Vous attendez-vous à voir les compagnies de croisière américaines adopter des mesures aussi fermes sur les protocoles ?

« MSC Cruises suivait les protocoles convenus avec l’Italie, où ils demandaient à tous les passagers de participer à des excursions spécialement créées pour garantir le respect des mesures COVID-19. Malheureusement, une famille a pensé qu’elle pouvait s’éclipser de l’excursion de MSC et explorer par elle-même, mettant en danger sa santé et celle de tous les autres passagers du navire. »

« Les conditions et les protocoles sont en constante évolution. Étant donné que la plupart, voire la totalité des passagers et des équipages de certains navires de croisière sont vaccinés, l’obligation de participer aux visites guidées des compagnies de croisière pourrait être inutile à l’avenir. C’est un sujet qui sera décidé à l’approche de la reprise, avec les informations dont nous disposerons. »

Source: Kathryn Folliott pour le groupe Travelweek/Profession Voyages

Traduction : Emmanuelle Bouvet

Partagez nous!